Fin de la catégorie 600 superstock en Mondial superbike

-

La FIM et la Dorna ont mis un terme à la catégorie 600 superstock pour la saison 2016. Cette catégorie sera fusionnée au sein du championnat Mondial supersport.

La FIM et DWO ( la Dorna en Mondial superbike) ont supprimé la catégorie 600 superstock pour la saison du championnat WSBK 2016.

La raison en est simple : la Dorna ( depuis l’acquisition d’infront sports en 2012) voulait depuis longtemps réduire le championnat Mondial superbike à seulement trois catégories : le sbk, le supersport et le 1000 superstock.

Voilà qui est désormais fait. Désormais le 600 superstock sera « intégré » au sein du championnat mondial supersport. En effet ce plateau ne rassemble « qu’une » vingtaine de participants, donc pour gonfler les effectifs la Dorna intègre donc les 600 supersports, qui eux ne connaissent pas la crise, puisque plus de 30 participants ont été dénombrés à chaque épreuve !

En retour la Dorna devrait faire la chasse aux coûts en supersport…Mais pour l’instant on ignore encore le nouveau rêglement qui devrait entrer en vigueur en 2016 !

Selon la Dorna, cette intégration permettra de mettre de la catégorie 600 superstock sous les feux de la rampe, en bénéficiant du coup de projecteurs de la télé et des médias.

Est ce une bonne façon de procéder, qui consiste à déshabiller Pierre pour habiller Paul ? On peut se poser la question, puisque si l’on regarde les chronos ( les plus rapides) établis sur le circuit de Magny Cours en octobre 2015 entre Augusto Fernandez (1’59 »567) et Kenan Sofuoglu ( 1’52 » 328) il y a plus de 7 secondes de différence au tour !!!! Très exactement 7 »239.

Que va-t-il se passer après quelques tours ? Les plus rapides du Mondial supersport vont se retrouver à dépasser des ralentisseurs (2’22 » à Magny Cours) tour après tour avec tous les risques que cela comporte avec des pilotes peu expérimentés !

Mais ce tour de « passe-passe » ne permettra vraisemblablement que de faire « monter » une dizaine de teams seulement dans la classe supérieure, aux dire mêmes des responsables de la Dorna.

En faisant ce choix discutable, la Dorna coupe un peu plus le pied à des pilotes qui auraient pu faire leurs preuves en 600 superstock. Il faut se rappeler que des pilotes comme Loris Baz ( 2008) , Jeremy Guarnoni ( 2010) et Michael Van Den Mark ( 2012) ont remporté cette catégorie : voir les années de réference !

test3935