Jorge Lorenzo remporte son 2e titre de champion du monde MotoGP à Phillip Island.

-

Même si la victoire de l’avant dernier motoGP de la saison 2012 revient à Casey Stoner ( Honda N°1), le…

Même si la victoire de l’avant dernier motoGP de la saison 2012 revient à Casey Stoner ( Honda N°1), le titre de champion du monde échoit à Jorge Lorenzo sur sa Yamaha N°99.

En effet à l’issue de la course en Australie, Jorge Lorenzo possède 43 points d’avance sur Dani Pedrosa. La finale de Valencia du 11 Novembre 2012 , ne sera qu’une formalité.

En effet, Dani Pedrosa 3e sur la grille de départ a réalisé le meilleur départ, avant de…chuter à la fin du 1er tour : l’analyse de « William « Smith » Moulin » s’avère juste…une fois de plus ! Dani Pedrosa n’a sans doute pas l’étoffe des vainqueurs et doit se contenter des seconds rôles !

Une fois la voie dégagée, c’est un boulevard qui s’offre à Casey Stoner. Dès le 3e tour il compte plus de 90 centièmes d’avance sur Jorge Lorenzo. Mais ce dernier sait que le titre lui tend les bras et il se contente de gérer sa course !

Cette victoire est sans doute l’une des dernières de Casey Stoner , étant donné qu’il a annoncé son retrait du motoGP juste avant l’épreuve du Mans 2012.

Avec une 2e place sur le podium à plus de 9 secondes du pilote Australien, Jorge Lorenzo est le 1er pilote espagnol à remporter deux fois le titre de champion du monde. Et ce à 25 ans !

La carrière de Jorge Lorenzo est celle d’un « winner ». En 2003 , il remporte sa première victoire en 125cc, à Rio de Janeiro, lors du GP du Brésil. En 2004, il signe trois autres victoires avant de passer en 250cc avec Fortuna Honda et décroche quatre pole positions et six podiums lors de sa première saison dans la catégorie des quart de litre. En 2006, il passe sur Aprilia et remporte huit victoires avec dix pole positions, et s’adjuge le titre 250cm3 lors de la dernière course de l’année, à Valence.

Lorenzo domine de nouveau la catégorie 250 cm3 en 2007 et conserve son titre avec neuf victoires obtenues en partant de la pole position. A vingt ans, il compte déjà deux titres de Champion du Monde des quart de litre.

En 2008 il arrive en catégorie reine avec Yamaha et décroche sa première pole dès sa première course en MotoGP – devenant le second pilote à réaliser cet exploit après Max Biaggi, dix ans plus tôt – et termine à la deuxième place. En pole lors des deux manches suivantes, Lorenzo arrive à chaque fois à monter sur le podium : cela n’est jamais arrivé auparavant !

En 2008 une succession de chutes entament largement son moral, ce qui l’empêche de courir à domicile à Barcelone. Il retrouve cependant son meilleur niveau en fin de saison et s’annonce comme un sérieux prétendant au titre pour 2009. Lorenzo reste le coéquipier de Valentino Rossi pour la saison 2009 et monte rapidement en puissance face au Champion du Monde en titre. Leur bataille en Catalogne devient instantanément une course historique et Lorenzo remporte quatre victoires pour un total de douze podiums sur le reste de l’année, avec cinq pole positions.

Mais Jorge Lorenzo ne peut s’opposer à Rossi sur l’ensemble de la saison. Il doit attendre son heure, qui semble bien arrivée.

Valentino Rossi et son co-équipier Nicky Hayden terminent dans le top Ten à plus de 37 secondes du vainqueur !

Mais à quoi ça sert que Ducros il ne se décarcasse pas ?

test2738

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 17798
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => race-Classification-Phillip-Island.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2738
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 17799
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => worldstanding-after-phillip-island.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2738
    )
    
- le classement de la course motoGP de Phillip Ilsand
  Le classement mondial motoGP après Phillip Island