Mondial supersport : Florian Marino lâché par son employeur indien !

-

La saison 2013 s’ annonçait sous de bons hospices pour Florian Marino, hélas son team l’ a lâché sans aucune…

La saison 2013 s’ annonçait sous de bons hospices pour Florian Marino, hélas son team l’ a lâché sans aucune explication, un simple mail de 2 lignes le prévient qu’ il ne fera pas partie du team indien en 2013 !

Le jeune pilote, après une année 2012 difficile au cours de laquelle il avait dû abandonner le championnat anglais BSB avait retrouvé un guidon en championnat du monde 600 Supersport.

Florian, après son aventure malheureuse en BSB au sein d’ un team peu scrupuleux avait trouvé refuge au sein du team indien Mahi Racing Team en 600 Supersport, aux côtés de Kenan Sofuoglu! C’est dire ! Après une fin de saison encourageante, Florian et son team s’ étaient mis d’ accord pour une participation au championnat du monde 600 Supersport en 2013.

Le team indien engagera aussi 3 autres pilotes dont Kenan Sofuoglu, le champion du monde en titre, Fabien Foret et Dan Linfoot. L’ équipe faisant les choses en grand, elle avait fait venir les pilotes en Inde pour une présentation officielle. Le team paraissait très sérieux. Après une attente assez longue de son contrat, Florian a eu la mauvaise surprise de recevoir un simple mail de 2 lignes de son employeur lui indiquant qu’ il ne ferait pas partie du team. La nouvelle est dure à encaisser comme il nous le livre :

« Après la manche de Magny-Cours, avec le team manager nous nous étions mis d’ accord pour travailler ensemble en 2013 mais simplement à l’ oral. Puis ils nous ont fait venir en Inde pour une présentation officielle. Ensuite quand nous avons commencé à discuter de l’ équipe technique, ils me demandaient d’ attendre, je n’ avais aucune nouvelles jusqu’ à ce que je reçoive un mail de 2 lignes me disant que je ne ferait pas partie de l’ équipe en 2013, point barre. J’ ai été très surpris je croyais ces gens respectueux mais je me suis trompé. Maintenant je fais tout pour trouver une place pour la saison prochaine mais la situation est très dure ! Mais je vais me battre pour trouver un guidon ! Je sais que j’ ai le niveau pour me battre contre les meilleurs. »

Malgré une déception énorme que l’ on comprend facilement, Florian ne baisse pas les bras et il travaille d’ arrache pied pour trouver un guidon pour la saison prochaine. Souhaitons bonne chance à notre jeune pilote et espérons qu’ il trouvera une équipe digne du championnat du monde en 2013.

test2777