MotoGP : le catégorie CRT survivra-t-elle au-delà de l’Horizon 2014 ?

-

La catégorie CRT « Claiming rule team » a été crée par la Dorna pour « étoffer » la grille…

La catégorie CRT « Claiming rule team » a été crée par la Dorna pour « étoffer » la grille de départ du motoGP. En effet il n’y avait plus que 12 motos d’usine sur la grille de départ, notamment depuis le retrait de Suzuki.

Grâce à ce tour de main, la grille de départ du motoGP affichait 21 motos ! Mais il faut bien se rendre à l’évidence la catégorie « CRT » est un échec patent ! Aucune de ces motos n’est arrivée à concurrencer les machines d’usine. Et les réactions des pilotes comme Casey Stoner, Jorge Lorenzo où même les volte face de Colin Edwards n’ont pu que rajouter au malaise.

De fait on assistait bien à un championnat à deux vitesses : les motos d’usine et les « promosport » de GP, reléguées à plus de 4 secondes au tour !

Le ridicule ne tue pas, heureusement !

Du coup la catégorie « CRT » risque de mourir de sa belle mort. En effet on sait que Yamaha pourrait construire des machines de « production » YZR-M1 et les louer à des teams privés. On revient ni plus ni moins au concept des motos « Compé-client » des années 80.

Yamaha se dit prêt à produire quatre « prototypes » dans cette veine. Ces machines ne seraient disponibles qu’à partir de 2014 et seraient uniquement en location.

Yamaha ne veut pas copier le système Honda, qui lui voudrait proposer des RC 213 V à un prix « low cost » d’un million d’Euros au lieu des 3 millions d’Euros, comme pour les machines officielles de LCR ou de Gresini.

test2751