Quelle grille de départ pour le motoGP en 2013 ?

-

C’est la question légitime que l’on peut se poser, car la grille du motoGP, déjà bien amaigrie après le départ…

C’est la question légitime que l’on peut se poser, car la grille du motoGP, déjà bien amaigrie après le départ de Kawasaki et de Suzuki, risque d’être réduite à la portion congrue en 2013.

Carmelo Espeleta avait déjà laissé entendre au GP de Silverstone « Mes prévisions sont qu’il n’y aura que 4 Honda, 4 Yamaha et 2 Ducati en 2013 ! ».

Le reste du peloton ne serait alors plus composé que de CRT.
Pourquoi une telle hémorragie ? Ce n’est un secret pour personne, mais le team Pramac Ducati, n’a aucune chance de poursuivre ses activités après cette saison. En effet l’équipementier « Pramac » auquel il est adossé, a été mis en liquidation, lors d’une AG extraordinaire des actionnaires le 23 mai 2012.

Cet équipementier qui construisait des groupes électrogènes et des éclairages de chantier mobiles, a accusé un perte de plus de 94 millions d’Euros ( sur 222 millions d’Euros de CA), lors de l’exercice 2011.

La raison de ces pertes abyssales, sont à chercher dans le plantage de la branche « solaire » en Suisse, qui représente à elle seule 44% des pertes de « Pramac » !

Pramac était présent à travers 31 filiales, dans 21 pays, et comptait des unités de production en Chine, France, Suisse, Etats Unis et à Sienne en Italie. Ses effectifs dans le monde entier sont d’environ 800 personnes.

Pour rappel, le team Pramac, qui n’est autre que l’ancienne équipe d’Antin, a fait rouler des pilotes comme Randy de Puniet et Loris Capirossi.

Son pilote actuel, Hector Barbera aura beaucoup de mal à trouver un guidon en 2013, les places seront TRES, TRES chères !

Enfin le team « Cardion » qui fait rouler Karel Abraham, a fait savoir que les performances de la Ducati GP12, étaient TRES loin de les satisfaire, pour un prix plutôt astronomique ! Là encore, le team tchèque risque d’abandonner la piste Ducati pour se tourner vers les CRT, une solution beaucoup plus économique !

Alors, vers une sortie de crise ?

Si en 2013, la grille du motoGP risque d’être plutôt maigrichonne, la Dorna fonde tous ses espoirs pour 2014. En effet la proposition de Honda de construire des Honda RC 213 V « low cost » à seulement un million d’euros l’unité, risque peut être de regonfler la grille de départ du motoGP.

test2587