Romain Maître rejoint le Junior Team Suzuki pour la saison de vitesse 2015

-

A l’occasion de la remise des diplômes des mécanos de la promotion 2014 au Lycée le Mans Sud, le Junior Team a annoncé sa composition pour 2015 : Romain Maître est intégré aux côtés de Greg Black et Baptiste Guittet.

Ce n’est pas vraiment une surprise pour les afficionados du championnat de France de vitesse, mais désormais cela est confirmé : Romain Maître est intégré au sein du Junior Team Suzuki de Damien Saulnier pour la saison superbike (FSBK) 2015.

Le contrat n’est pas encore officialisé, « Il ne le sera qu’en janvier 2015 » nous précise le pilote de Vesoul en Haute Saône ( Franche Comté). Mais l’annonce officielle a été faite le vendredi décembre lors de la remise des diplômes de la des mécanos de la promotion 2014.

Romain Maître sera intégré au sein du Junior Team Suzuki en championnat de France superbike, en catégorie stock, aux côtés de Baptiste Guittet. Il sera aussi intégré au sein de l’équipe pour disputer les deux courses d’endurance de 24H : le Mans et le Bol d’Or.

Cette promotion est logique dans la mesure où Romain Maître a brillamment défendu les couleurs de Suzuki en 2013 et en 2014. Cela n’a pas échappé à François Etterlé ( l’ancien directeur commercial de Suzuki) qui lui a donné le soutien de l’importateur en lui payant un mécano durant toute la saison 2014 !

De toute façon on avait bien fait comprendre à Romain, qu’une victoire en Coupes 1000 promosports en 2014, allait lui ouvrir les portes du « Graal ». L’objectif est atteint car en deux saisons sur 54 manches, Romain apparaît sur le podium 47 fois ! Pas mal pour un pilote privé, face à l’armada Kawasaki !

Donc en 2015, même s’il bénéficie d’un statut de pilote « quasi » officiel au Junior team. Romain Maître devra s’acquitter des droits d’inscription aux courses, payer ses déplacements etc… « Cela représente mon budget des coupes 1000 promosports ». Mais Romain ne le regrette pas, bien au contraire. Il mesure la chance qu’il a d’intégrer un team « prestigieux avec une expérience unique. Cela va me libérer de toutes les obligations d’un pilote privé, obligé de chercher des appuis financiers, s’occuper des démarches administratives etc… Je n’aurai plus qu’un but : ouvrir la poignée de gaz ! »

test3594