Team 3Art Yam’Avenue remporte la victoire et la Coupe Mondiale superstock à Oschersleben.

-

Le team 3 Art Yam’Avenue de création récente est sacré vainqueur de la coupe du monde d’endurance 2016 à Oschersleben. Une première pour une équipe si jeune, mais non dénuée de volonté.

le Team 3Art Yam’Avenue ( Yamaha N° 36) en terminant 1er superstock aux 8H d’0schersleben et 6e au scratch, samedi 27 août 2016, est sacré vainqueur de la Coupe Mondiale superstock 2016.

C’est une première pour une équipe qui a été crée dans l’intersaison 2014-2015. Le parcours de ce team est à souligner. Lors des 24H motos 2016, leur deuxième pilote, Gabriel Pons se casse le scaphoïde et ne peut pas participer à la 2e séance qualificative.

Résultat Dominique Arnaud fait appel à Alex Plancassagne, pour le remplacer. Mais les résultats de la 2e séance qualificative n’étant pas là, ils doivent partir de la 50° position sur la grille de départ !

Et là, premier coup d’éclat de Lukas Trautmann qui remonte tout au long de son relais. Quand le pilote autrichien passe le guidon à son co-équipier, la Yamaha N°36 pointe à la 16e place au scratch ( devant la Kawasaki de Bolliger) et 7e de sa catégorie !

Au final, la Yamaha de 3ART Yam’Avenue termine première Yamaha dans le Top ten au Mans. Au passage ce petit team privé apporte 19 points au classement constructeur, points qui vont se révéler cruciaux en fin de saison pour l’attribution du titre constructeur en endurance.

Dominique Arnaud savoure cet instant « En finissant 6e au général, on a pris les points pour le constructeur, par ce que aucune autre Yamaha officielle n’a terminé dans le Top Ten ! »

Mais le titre de vainqueur de la Coupe Mondiale superstock, ne leur a pas été déroulé comme par magie. Loin de là ! Aux 12H de Portimao, l’équipe se rend vite compte que leur machine est en surconsommation ! Résultat, ils doivent s’astreindre à quatre ravitaillements supplémentaires !

A chaque fois c’est deux tours au moins de perdus ! Et comme l’avoue Louis Bulle « On savait que l’on ne pourrait pas jouer la gagne ! ». Résultat, cette équipe termine 4e superstock ( 9e au scratch) et laisse le leadership de la catégorie, à l’équipe allemande de Voelpker NRT 48 Schubert Motors ( BMW N°48).

Pour redresser la barre un gros travail sur la « map » de la Yamaha a été effectué par Gabriel Michon alias « GABY » avec sa structure 3ART et avec l’aide précieuse de Ludovic Reigner, de Yamaha Europe ! Et ce travail de forçat sur les bancs de puissance a payé, puisque la Yamaha N°36, ravitaille moins souvent que les machines officielles !

De la belle œuvre puisqu’on vous le dit !

Aux 8H d’Oschersleben, la Yamaha N°38 a fait un parcours sans faute. Avec juste un changement de carénage, car l’éclairage était défectueux ! On a pu noter qu’en début de course, cette machine pointait dans le Top 4 en talonnant la Suzuki N°1 !

Bien entendu la chute du favori de la catégorie la BMW N°48 en début de course, leur a donné un petit coup de pouce. Mais comme se plaît à dire Dominique Arnaud « J’aurais aimé que l’on se batte à la régulière, d’autant que j’apprécie beaucoup Bastien Mackels »

Cette équipe est l’archétype des teams privés en endurance. Son budget annuel pour la saison 2016 se monte ( hors achat motos, fournitures pneus et pièces de rechange) à 32.000 € ! « C’est 10.000 euros par course de 24H et 6.000 euros par course de 8H00, pour payer les frais d’engagements, les déplacements, la nourriture pour une équipe d’une vingtaine de personnes, l’essence etc…etc… » explique dans le détail Dominique Arnaud.

Il continue « S’il fallait vraiment TOUT payer, notre budget se monterait à 120.000 euros pour quatre courses ». Le prix d’un petit pavillon en province….

Revers de la médaille, le team 3ART Yam’Avenue même s’il est sacré victorieux de la Coupe Mondiale superstock 2016 n’a reçu AUCUNE prime de la part de l’organisateur.

Alors le championnat mondial d’endurance qui commence les 17 et 18 septembre au Paul Ricard, pourra-t-il continuer sur cette lancée ? Avec des équipes qui ont du mal à boucler leur budget sans aucun retour ?

A cybermotard, on sait qu’une réunion a eu lieu entre 17 team managers et EuroSport Event à Oschersleben, qui devrait déboucher sur des avancées positives !

test4174

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 26536
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => Dominique Arnaud explique la réussite du team 3art Yam'Avenue à Oschersleben
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 4174
    )