8H de Suzuka : Kawasaki Bolliger garde l’avantage

-

Lors de l’épreuve d’endurance des 8H de Suzuka du 25 juillet 2010, la Kawasaki Bolliger en terminant 9e au scratch,…

Lors de l’épreuve d’endurance des 8H de Suzuka du 25 juillet 2010, la Kawasaki Bolliger en terminant 9e au scratch, garde la tête du classement provisoire du championnat Mondial d’endurance. En effet après sa, surprenante, 2e place aux 8H d’Albacete, le team Suisse en terminant devant le champion sortant : la Yamaha Austria, garde un avantage de 10 points !

Même si le podium des 8H de Suzuka est occupé par un trio Honda, il faut rappeler que seuls 3 équipages « permanents » ont fait le déplacement en terre Nippone. Il s’agit bien entendu de Yamaha Austria N°1, qui décroche la 8e place de la grille de départ, malgré une chute de Gwen Giabbani, dans son dernier tour.

Mais cet équipage est victime de deux chutes, avec toujours Gwen Giabbani au guidon, et termine 16e de la course, sans marquer de points ! C’est une opération « blanche » pour le champion sortant. La machine confiée à Gwen Giabbani, Igor Jerman et Steve Martin termine à 13 tours du vainqueur la Honda N°634.

Le troisième équipage permanent à faire le déplacement au Japon est la Yamaha N°94 de Christophe Guyot. Hélas, déjà handicapée par des problèmes de surchauffe lors des qualifications, la GMT 94 casse son moteur après une heure de course seulement.

On est très inquiet pour le devenir de cette équipe qui a collectionné les problèmes de surchauffe moteur aux 24H du Mans 2008 , 2009 (après ¼ d’heure de course seulement) et au Bol d’Or 2009.

Cette dernière ne figure que 13e au classement provisoire avec 28 points de retard sur le leader ! Qu’on est loin de la domination de cette même équipe en 2004 !

Intense bras de fer au Bol d’Or entre la Yamaha N°1, La Kawasaki N°11 et le SERT

Après les résultats de cette épreuve de 8H de Suzuka, on s’aperçoit que rien n’est encore joué entre la Yamaha N°1, la Kawasaki N°11 de Gilles Staffler, et la Suzuki officielle de Dominique Méliand pour l’attribution du titre 2010. En effet ces trois équipes doivent impérativement remporter le Bol d’Or, les 11 et 12 septembre 2010 à Magny Cours pour assoir leur domination.

L a Yamaha N°94 est beaucoup trop loin pour prétendre à quoi que ce soit : 13e au scratch avec 18 points seulement.

Pour revenir aux 8H de Suzuka, le podium est trusté par les Honda. La Honda FCC TSR N°11 terminant 3e à deux tours du vainqueur : la N°634 aux mains de Ryuichi Kiyonari, Takaaki Nagagami et Takumi Takahashi.

La Suzuki N°12 de Daisaku Sakai, Aoki et Kagayama détentrice de la pole position a chuté et termine 5e ! Dommage !

test1530

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 11233
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => SUZ10_Final.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 1530
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 11234
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => StandingsEWC_R3_1_.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 1530
    )
    
-le classement des 8H de Suzuka 2010
 Classement provisoire du championnat Mondial d'endurance après Suzuka