Ben Spies autorisé à tester la Yamaha version 2011

-

Dès le lundi 16 août qui suivra le GP de Brno, Ben Spies fera quelques tours de circuit sur la…

Dès le lundi 16 août qui suivra le GP de Brno, Ben Spies fera quelques tours de circuit sur la Yamaha M1, version 2011.

Mais le pilote qui testera la nouvelle version de la Yamaha M1 est bien Jorge Lorenzo. Yamaha n’ayant amené qu’une seule machine sur le circuit de Brno, elle est destinée en priorité au pilote Majorquain.

C’est un petit cadeau que fait la marque aux trois diapasons à Ben Spies. Ce geste montre aussi que le Texan a désormais toute sa place au sein de l’équipe, lui qui doit être le co-équipier de Jorge Lorenzo en 2011. Par la même occasion, Jorge Lorenzo est bien désigné pilote N°1 chez Yamaha pour le reste de la saison.

A contrario, ce geste montre bien la « mise à l’écart » de Valentino Rossi. En effet ce dernier n’a pas été convié à cette séance d’essais du lundi, ni son équipe d’ailleurs.

Cela prouve que les dirigeants de Yamaha ont eu le plus grand mal à digérer le départ de leur pilote vedette. Et ils le lui font payer.

Avec cette « guerre des nerfs » ainsi lancée, l’ambiance sera plutôt lourde au sein de chez Yamaha entre les deux équipes : celle de Lorenzo et celle de Rossi pour le reste de la saison.
Ce climat de tension ne sera bon pour aucun des protagonistes. Mais ce qui est certain, c’est que « Vale » adore les défis…
Il faudra suivre et décortiquer toutes les courses à venir !

Petite parenthèse en passant : le départ de Valentino Rossi du team Fiat Yamaha, va sans doute « refroidir » l’ambiance au sein de l’équipe. En effet Ben Spies est connu dans le paddock pour faire systématiquement la gueule. A tel point que les officiels de la Dorna sont venus le voir à le descente de son podium à Silverstone et lui demander d’essayer de sourire. En vain. ( voir la photo)

« Texas Tornado » est aussi connu pour ne jamais adresser la parole, ni dire bonjour aux membres de son équipe, quand il rentre dans son box. Ce n’est pas comme cela que le Texan risque de se construire une aura, comme celle dont bénéficie « Il Dottore ».

Et c’est bien dommage.

test1554