Ronde des Sables de Loon- Plage 2010 : Steve Ramon muselle les jeunes loups

La Ronde des Sables de Loon-Plage, disputée le 21 novembre 2010, semble devenir la chasse gardée de Steve Ramon (Suzuki 450 RMZ n°11). Le Belge accroche son troisième podium d’affilée sur le circuit Bernard Gouvart mais surtout y double la mise après sa victoire de 2009.

Pourtant bien décidés à ne pas se laisser faire, les spécialistes de la discipline doivent reconnaître la supériorité du pilote officiel Teka Suzuki Rockstar. Les mieux placés pour juger de cet état de fait sur la ligne d’arrivée sont les pilotes Motoland Calais : Adrien Van Beveren (Yamaha 450 YZF) et Milko Potisek (Honda 450 CRF).

Les deux jeunes gens, incarnant le mieux la génération montante de l’Endurance « Sable », ont bien tenté de garder le contact mais en vain. Et si l’écart final diminue par rapport à 2009, il reflète mal la hauteur de la marche restante pour jouer d’égal à égal avec ce grand Monsieur du MX mondial.

Echouant au pied du podium, Yves Deudon (Kawasaki France 450 KXF) répond une fois encore présent alors que les aléas frappent bon nombre de têtes d’affiche comme, entre autres, Arnaud Demeester (Yamaha Motor France), Damien Prévot (Kawasaki DG Motos) ou Patrick Roos (Suzuki). L’exigence de la piste située sur la côte dunkerquoise se vérifie encore.

Notons enfin la belle remontée de Rudy Vergriete (Yamaha Motoland Calais) qui fait parler son expérience pour terminer au cinquième rang après un départ moyen.

Ronde des Sables Quad de Loon-Plage 2010 : Romain Couprie finit la saison en beauté

A l’image de Steve Ramon en moto, Romain Couprie (Yamaha Audemar YFZ 450R n°3) ne laisse planer aucun doute sur l’issue de la Ronde des Sables de Loon-Plage version Quad, le 21 novembre 2010.

Même si le faible écart à l’arrivée laisse penser le contraire (pénalité de 30 secondes pour échappement non plombé), le Charentais gère parfaitement son effort et son matériel pour s’imposer et ajouter une ligne supplémentaire à un palmarès déjà bien garni pour la saison 2010.

Deuxième de l’épreuve, Jan Vlaeymans (W-Tec 450 Eraser Evo) apparaît impuissant face à la vélocité du futur vainqueur. Le Belge profite tout de même de l’occasion pour réaliser LA bonne opération dans l’optique du Trophée de France Quad sur sable Drag’On 2010-2011.

Partis le plus promptement, Matthieu Ternynck (Yamaha Motor France Drag’On) doit vite renoncer à ses ambitions de conserver sa couronne sur le littoral dunkerquois. Le Picard se contente de la dernière marche du podium devant le régulier Jérôme Bricheux (KTM 450 SXF).

Absent à Saint Georges de Didonne, Nikky Vaes (W-Tec Eraser Evo) arrache la cinquième place dans une lutte à trois au finish, face à Axel Dutrie (Yamaha Drag’On) et Jérémy Forestier (Yamaha).

Course de l’Océan Quad 2010 : Jan Vlaeymans saisit sa chance

Jan Vlaeymans (W-Tec Factory) s’adjuge la Course de l’Océan, courue à St Georges de Didonne (Charente Maritime), le 30 octobre 2010. Première épreuve du Trophée de France Quad des courses de sable Drag’On, la quasi-totalité du gratin des spécialistes s’est donnée rendez-vous près de Royan.

Logiquement, Jérémie Warnia (Can Am DS 450 MX), Romain Couprie et Matthieu Ternynck (Yamaha YFZ 450R) faisaient figure de favoris avant le départ.

Si les aléas de course ont décidé du sort des têtes d’affiche, le Belge est le seul à passer au travers des embûches et l’emporte aisément.

Le match franco-belge tourne même définitivement en faveur de nos amis d’outre Quiévrain, avec le troisième Auke Theuninck (KTM 450 SXF), qui encadrent finalement Jérôme Bricheux sur le podium.

Kevin Rochereau et Antoine Cheurlin complètent le Top 5 final.

Course de l’Océan 2010 : Damien Prévot (Kawasaki 450 KXF) récidive

Quel scénario !!! Disputée sous le soleil, le 31 octobre 2010, à St Georges de Didonne (17), la cinquième édition de la Course de l’Océan sourit à Damien Prévot (Kawasaki DG Motos). Il remporte sa seconde victoire consécutive sur les bords de l’Estuaire de Gironde, de haute lutte.

En effet, Jean-Claude Moussé (Yamaha 450 YZF) et Yves Deudon (Kawasaki France) lui ont mené la vie dure pendant les 2 heures 30 de course. On peut même les associer au succès dans la plus jeune des courses de sable tant les trois hommes ont tenu le public en haleine par leurs innombrables changements de position. Mais il faut bien avouer aussi que le futur vainqueur y est aussi pour beaucoup. En cause, ses multiples fautes qui ont, à chaque fois, relancé l’intérêt de l’épreuve.

Au final, le pilote Kawasaki privé devance l’officiel vert et Moussé. Derrière ces trois larrons qui ont oublié le reste du pack, la quatrième place revient à Arnaud Demeester devant Gautier Leclabart, dans les derniers mètres également.

S’il vous plaît, messieurs, remettez nous ça, à Loon Plage, le 21 novembre prochain.

Beach Cross de Berck Quad : L’ogre Romain Couprie (Yamaha 450 YFZ) a toujours faim

Courue en parallèle du Beach Cross de Berck sur Mer, les 16 et 17 octobre 2010, l’épreuve réservée aux quads, une nouvelle fois très prisée, tombe dans l’escarcelle d’un Romain Couprie (Yamaha Audemar n°1) boulimique de trophées en cette fin d’année. Le Charentais s’adjuge les trois manches au programme devant un plateau de prétendants nationaux et belges de grande qualité (seul Jérémy Warnia manque à l’appel).

Jérôme Bricheux (KTM 450 SX-F) récidive sur la Côte d’Opale en comptabilisant des résultats constants qui lui permettent de s’installer dans le fauteuil de dauphin. Le Flamand Jan Vlaeymans (W-Tec KTM) complète le podium devant Matthieu Ternynck (Yamaha Drag’On).

Révélation de la saison 2010, Antoine Cheurlin (Yamaha Drag’On) connaît la désillusion pour sa première sortie dans une course de sable à cause d’une casse de chaîne lors de la dernière manche.

Beach Cross de Berck 2010 : Arnaud Tonus (Suzuki 250 RMZ) déjoue les pronostics

Petit séisme à Berck sur Mer : pour la première fois en sept éditions, un pilote de la catégorie MX2 remporte le Beach Cross, disputé les 16 et 17 octobre 2010, au terme d’une finale A d’anthologie. Le Suisse Arnaud Tonus (Teka Suzuki Europe n°151) réalise la performance de s’imposer dans la grande finale et au classement cumulé, pour sa première participation.

La surprise est d’autant plus énorme que la catégorie MX2 fournit les locataires des deux plus hautes marches du podium. Son compère du Mondial MX2, Harri Kullas (Yamaha 250 YZF Gariboldi Monster), s’invite à la fête en terminant deuxième malgré des soucis moteur qui lui coûtent sans doute la victoire.

A égalité de points avec les deux jeunes loups au départ de la finale A, Steve Ramon (Suzuki 450 RMZ Teka Rockstar) semblait le mieux placé pour l’emporter. Libéré avec la meute des MX1 une minute et trente secondes après le pack MX2, le Belge ne rattrape pas les deux fusées de tête et doit même se débarrasser d’un accrocheur Ken De Dycker (Honda 450 CRF LS Motors). Comme en 2009, il doit se contenter du dernier accessit de la finale et du général.

Et les spécialistes locaux me direz-vous ? Avec la disparition de Tim Potisek et le retour « en dilettante » d’Arnaud Demeester, on pouvait s’inquiéter d’un manque de compétitivité de leur part face aux ténors du Mondial MX.

Préoccupation infondée lorsqu’on voit ce qu’accomplit Milko Potisek (Honda Motoland Calais). Auteur de deux magnifiques manches qualificatives MX1, Le Nordiste prouve qu’il est bien plus que « le cousin de » malgré des moyens financiers limités. En lutte pour un podium en finale et au général, le jeune amateur éclairé est rattrapé par un souci mécanique.

Si la place de meilleur « régional » revient à Adrien Van Beveren (Yamaha 450 YZF Motoland Calais), les prochaines courses d’endurance sable s’annoncent palpitantes aux vues des états de forme de Jean-Claude Moussé (Yamaha Les 2 Roues), Yves Deudon (Kawasaki France 450 KXF) et Rudy Vergriete (Yamaha Motoland Calais), entre autres.

Motocross des Nations 2010 : Les USA restent maîtres chez eux

Le Motocross des Nations (MXDN) sourit une fois de plus, les 25 et 26 septembre 2010, aux Etats-Unis qui s’imposent chez eux, à Lakewood (Colorado). Grandissimes favoris, les hommes de l’Oncle Sam prennent le pas sur la Belgique et les outsiders allemands. Arrivé plein de confiance et d’ambitions, le team France manque son week-end.

Très attendu et ponctuant la saison mondiale, le Motocross des Nations est l’unique occasion pour les pilotes d’oublier leur intérêt personnel et de courir officiellement pour leur pays. Composée de trois éléments, chaque équipe nationale engage un représentant en MX2, en MX1 plus un troisième en catégorie Open (cylindrée à

GP d’Italie : Le dernier mot pour Ken Roczen (MX2) et Clément Desalle (MX1)

Sur le magnifique circuit de Fermo, les 11 et 12 septembre 2010, Ken Roczen (Suzuki 250 RMZ) et Clément Desalle (Suzuki 450 RMZ) mettent un point d’honneur à s’imposer dans l’ultime rendez-vous des championnats du Monde MX2 et MX1. Ils profitent, tous deux, des faux pas de Marvin Musquin (KTM 250 SXF) et Antonio Cairoli (KTM 350 SXF) déjà titrés. Si Gautier Paulin (Yamaha 250 YZF) s’offre un nouveau podium en MX2, c’est à la résurrection de Sébastien Pourcel (Kawasaki 450 KXF) que nous assistons en MX1, entraînant dans son sillage Xavier Boog.

Généralement, lorsque les titres sont déjà attribués, le dernier rendez-vous de l’année sent fortement l’écurie. Seuls les pilotes du crû ou ceux qui ont encore une place honorifique à jouer tournent encore à plein régime. Le reste du pack roule tranquillement en attendant le MX des Nations (MXDN, le championnat

L’album photos du GP MX1 du Benelux

Retour en images sur la nette domination d’Antonio Cairoli (KTM 350 SXF) à l’occasion du Grand Prix du Benelux disputé à Lierop, les 4 et 5 septembre 2010.

L’étape néerlandaise est aussi marquée par la participation d’un Clément Desalle (Suzuki 450 RMZ) diminué. Le Belge voit là l’occasion d’asseoir sa position de dauphin au championnat, s’évanouir. Deuxième du GP, Max Nagl (KTM 450 SXF) réalise une des meilleures opérations du week-end.

Enfin, retour sur les destins contrariés de nos tricolores, Xavier Boog et Sébastien Pourcel (Kawasaki 450 KXF).

Le GP du Benelux MX2 en images

Retour illustré sur le pénultième Grand Prix, le week-end des 4 et 5 septembre 2010, faste pour les pilotes tricolores dans le sable noir du circuit de Lierop.

Gautier Paulin (Yamaha 250 YZF) remporte l’épreuve tandis que Marvin Musquin (KTM 250 SXF) s’assure d’un second titre mondial MX2 au détriment du malheureux Ken Roczen (Suzuki 250 RMZ).

Steven Frossard (Kawasaki 250 KXF) engrange les points nécessaires pour s’installer sur le podium final du championnat et Valentin Teillet intègre le top 10 du GP.

GP du Benelux MX1 : Antonio Cairoli (KTM 350 SXF) encore et toujours

Antonio Cairoli (Red Bull KTM) récolte un nouveau succès à l’occasion du Grand Prix du Benelux disputé à Lierop (Pays-Bas) au cours du week-end des 4 et 5 septembre 2010. Max Nagl (KTM 450 SXF) complète la mainmise orange en prenant le premier accessit devant Steve Ramon (Teka Suzuki Rockstar).

Le déplacement en Hollande a définitivement amené beaucoup de joie au constructeur KTM. En plus du titre mondial décroché par Marvin Musquin en MX2, les Autrichiens réalisent le doublé sur le podium MX1 comme à Lommel. Antonio Cairoli remporte le classement général du jour (2e/1er) et porte à huit (sur quatorze)

GP du Benelux MX2 : Gautier Paulin vainqueur, Marvin Musquin Champion du Monde

La Marseillaise a doublement retenti sur le circuit de Lierop à l’occasion du Grand Prix du Benelux MX2 couru ce dimanche 5 septembre 2010. Gautier Paulin (Yamaha 250 YZF) remporte le classement général du GP tandis que Marvin Musquin (KTM 250 SXF) décroche sa deuxième couronne mondiale. Ken Roczen (Suzuki 250 RMZ) voit s’envoler ses rêves de titre et de victoire de GP à cause d’un abandon.

Après avoir manqué les quatre premiers GP de la saison sur blessure, Gautier Paulin courait après la forme physique et le succès. L’officiel Yamaha Rinaldi Monster touche enfin au but sur l’un des circuits les plus physiques au programme. Meilleur temps des essais chronos, vainqueur de la manche qualificative, le

GP du Benelux : Gautier Paulin et Max Nagl empochent les manches qualificatives

Sur l’exigeant tracé de Lierop, les manches qualificatives courues ce samedi 4 septembre 2010 ont été semées d’embûches pour les leaders des deux championnats, Marvin Musquin et Antonio Cairoli. Gautier Paulin (Yamaha 250 YZF) et Max Nagl en profitent (KTM 450 SXF).

Max Nagl, vainqueur tranquille En MX1, Max Nagl (Red Bull KTM) s’offre une petite balade dans les bois sablonneux hollandais. Leader dès l’entame de la manche, l’Autrichien s’échappe et confirme qu’il compte jouer sa carte à fond pour accrocher le podium final du Mondial MX1. Il s’impose devant David Philippaerts (Yamaha

Yamaha Audemar remporte les Maxxis 12 Heures de Pont-de-Vaux 2010 dans la tristesse

Au terme d’un final haletant, le team Audemar (Yamaha 450 YFZ) composé de Romain Couprie, Paul Holmes et Joe Maessen s’adjuge la vingt-quatrième édition des « Maxxis 12 Heures de Pont-de-Vaux » disputée les 21 et 22 août 2010.

Epreuve incontournable du calendrier dans le monde du Quad, les « 12 Heures de PDV » sont l’équivalent des « 24 Heures du Mans » ou du Bol d’Or pour les pistards : la course à gagner. Cette année encore, la petite bourgade de l’Ain (au nord de Mâcon) fait le plein d’engagés (110 équipages de deux ou trois pilotes). Parmi eux, on retrouve les meilleurs Français et quelques-uns des plus rapides en Europe et aux USA.

Côté format, l’épreuve se décompose en trois manches (3 heures puis 5 heures en nocturne le samedi, 4 heures le dimanche). La victoire finale revient au team effectuant le plus grand nombre de tours.

Yamaha Audemar devance d’un souffle le trio Warnia/Frederick/Zimmerman sur leur Can-Am 450 DS du team Motoworks. Le team Yamaha Drag’On (Ternynck/Jay/Cheurlin) complète le podium d’une épreuve toujours aussi prisée au fil des années.

Malheureusement, les larmes succèdent aux rires en fin de meeting lorsque l’annonce est faite des tragiques disparitions de Cédric Karydes, un pilote du Quad Contest – course annexe – ainsi que Dominique Maingret, un des membres fondateurs de l’épreuve. Jamais la manifestation n’avait connu une telle tragédie en vingt-trois organisations.

GP du Brésil MX1 : Antonio Cairoli fait d’une pierre deux coups

Les jeux sont faits en MX1 !!! Antonio Cairoli (KTM 350 SXF) remporte le GP et devient Champion du Monde à l’occasion du déplacement brésilien, les 21 et 22 août 2010, à Campo Grande. Il profite pour cela des ennuis techniques de Clément Desalle (Suzuki 450 RMZ). David Philippaerts (Yamaha 450 YZF) et Max Nagl (KTM 450 SXF) montent sur le podium du GP.

Antonio Cairoli n’attend pas le retour sur le sol européen pour décrocher un second titre de Champion du Monde MX1 d’affilée. Vainqueur (2e/1er) du Grand Prix, l’Italien permet au team officiel Red Bull KTM d’inscrire son nom au palmarès de la catégorie reine après bien des années d’efforts financiers. Adversaire n°1