L’album photos de St Léger de Balson 2012

Retour en images sur l’Endurance des Lagunes, en Gironde, et la victoire très peu pronostiquée (hormis dans son clan) d’Adrien Van Beveren (Yamaha n°9).

Très peu attendue car le pilote Motoland Calais était forfait à Loon-Plage (entorse cervicale à l’entraînement) et on le voyait plutôt jouer la prudence pour sa rentrée. Rappelons-nous également qu’il avait lourdement chuté sur ce même tracé, l’an dernier. Surtout, on le voyait éviter les risques superflus à, finalement, un gros mois et demi de l’échéance touquettoise, l’objectif ultime.

Très peu décelable dans le déroulement de course aussi. Encore quatrième à l’entame de la dernière heure, on imaginait le Nordiste gérer son effort plutôt que passer à l’offensive et avaler – le mot n’est pas trop fort – ses adversaires circonspects par ce retour.

Grâce à ce succès, Adrien Van Beveren retrouve sa place parmi les prétendants à la victoire de l’Enduropale au cours d’une saison Sable plus indécise et intéressante que jamais.

Endurance des Lagunes : Adrien Van Beveren (Yamaha 450 YZF) au finish

Au terme d’une course indécise de bout en bout, Adrien Van Beveren (Yamaha) s’est imposé lors de l’Endurance des Lagunes…

Au terme d’une course indécise de bout en bout, Adrien Van Beveren (Yamaha) s’est imposé lors de l’Endurance des Lagunes de St Léger de Balson (33), ce 9 décembre 2012. Longtemps quatrième, le pilote Motoland Calais a produit son effort dans la dernière heure de course pour supplanter Milko Potisek, Moussé

Ronde des Sables Quad : Matthieu Ternynck triple la mise à Loon-Plage

Matthieu Ternynck (Yamaha Motoland Calais 450 YFZ n°1) s’est adjugé, pour la troisième fois, la Ronde des Sables de Loon-Plage, le 17 novembre 2012.

En l’absence de l’ogre Jérémie Warnia (parti gagner une course aux USA), on pouvait espérer une deuxième étape de Championnat de France Quad des courses de sable assez palpitante. En tout cas, bien plus indécise que ce que n’avait été la catégorie à Berck, début octobre.

Ceci n’est resté qu’un souhait puisque le pilote Yamaha Racing France s’est assez facilement défait de la concurrence et ce, malgré le jeu des chaises musicales au fil des ravitaillements.

Il faut bien avouer aussi que Romain Couprie (Yamaha Audemar) ne disposait pas de toutes ses capacités physiques. Quant à Jan Vlaeymans, le Flamand ne trouvait pas, là, l’endroit idéal pour son pilotage et sa machine W-Tec, plus à l’aise dans les grosses vagues de sable de plage.

Pour autant, la démonstration du pilote de l’Aisne a bien été effective. C’est un succès probant que Matt’ est allé cueillir au terme des deux heures d’effort. Un succès probant car il s’est facilité la tâche

Grâce à cette victoire, le Champion de France en titre revient à une petite unité de Vlaeymans, leader provisoire du championnat et son dauphin sur l’épreuve nordiste.

L’album photos de la Ronde des Sables de Loon-Plage 2012

Retour en images sur la première victoire de Jean-Claude Moussé en terre dunkerquoise, le 18 novembre 2012, et en l’absence du vainqueur sortant, Adrien Van Beveren (entorse cervicale). Un succès acquis au terme d’une 16e édition de la Ronde des Sables très disputée puisque – fait assez rare – dans la discipline, les quatre premiers terminent dans la même minute.

De quoi donner plus d’ampleur à la satisfaction du Touquettois, mais aussi nous promettre d’autres luttes épiques au cours de la saison, avec ce resserrement du niveau.

Après le Beach Cross de Berck, l’épreuve de Loon-Plage marquait également le premier vrai test physique quant au niveau actuel de Steve Ramon. Sur une nouvelle monture qui plus est.

Demi-surprise sur cette course, Julien Lieber a démontré que, lorsqu’il canalisera complètement sa fougue, il s’ajoutera à la liste des prétendants au podium, mais aussi à la gagne.

Ronde des Sables de Loon-Plage : Jean-Claude Moussé comble un manque

Jean-Claude Moussé (Yamaha 450 YZF « Les 2 Roues » n°1) inscrit, pour la première fois, son nom au palmarès…

Jean-Claude Moussé (Yamaha 450 YZF « Les 2 Roues » n°1) inscrit, pour la première fois, son nom au palmarès de la Ronde des Sables, courue à Loon-Plage (Nord), ce dimanche 18 novembre. Malmené, notamment, par un véloce Julien Lieber (Rockstar Suzuki 450 RMZ), le Touquettois profite de l’abandon sur

La récompense de la ténacité pour Steve Ramon au Beach Cross de Berck

Steve Ramon (Rockstar Suzuki 450 RMZ n°111) a remporté, de haute lutte, le Beach Cross de Berck-sur-Mer, les 6 et 7 octobre 2012.

Il aura pris le temps nécessaire mais, enfin, le Belge est de retour sur la plus haute marche du podium d’une épreuve suite à son terrible accident au GP de Lommel 2011. On peut même parler de seconde victoire, après avoir récupéré son intégrité physique mise à mal lors de cette violente chute.

Bien décidé à se faire plaisir et s’illustrer dans les courses de sable, le Belge a offert, à Suzuki, un dernier trophée, avant de prendre le guidon d’une Honda dans le team anglais Builbase. Sous la houlette de Dave Thorpe (Champion du Monde 500 cm3 1985, 86 et 89), il retrouvera le Français Nicolas Aubin et se pose déjà comme un favori pour l’Enduropale 2013.

Bien sûr, il est encore tôt pour aborder ce sujet et une interrogation légitime subsiste sur sa résistance physique. Les trente minutes de course devant la digue de Berck n’ont rien à voir avec les trois heures d’effort du Touquet, quelques kilomètres plus au Nord. On peut toutefois faire confiance au sérieux du double Champion du Monde (125 cm3 en 2003, MX1 en 2007) pour tenter d’être prêt le moment venu.

Preuve que le Flamand n’est pas encore au mieux, il n’a pas dominé outrageusement. Trois pilotes Yamaha (Manuel Priem, Jean-Claude Moussé et Adrien Van Beveren) lui ont disputé les victoires en manches MX1 ou en Finale A.

Cela promet de belles empoignades cette année encore en championnat de France des Sables. D’autant plus que Milko Potisek (Honda) ou Damien Prévot (Kawasaki) n’ont pas connu de réussite. Et qu’un garçon comme Rudy Vergriete (Yamaha) semble bien décider à se mêler à eux.

Prochaine épreuve, la Ronde des Sables de Loon-Plage (Nord) aura lieu le 18 novembre 2012.

Beach Cross de Berck 2012 : Jérémie Warnia sans opposition

Pas de suspense du côté de Berck/Mer (Pas-de-Calais), les 6 et 7 octobre 2012. Jérémie Warnia (Can-Am 450 DS n° 62) s’est aisément imposé dans l’épreuve d’ouverture du championnat de France Quad des Sables 2011-2012.

Une domination telle qu’elle donnerait l’impression que le championnat est déjà plié…ou presque. Coup de chance pour ses rivaux, l’officiel Can-Am Motoworks compte observer un break durant cette fin d’année. Histoire de digérer tranquillement une saison bien chargée avec, à la clé, les titres (européen et français) acquis en Quadcross.

Pour autant, ce repos – bien mérité – ne devrait pas l’écarter complètement de la course au titre mais il n’a plus de droit à l’erreur et devra espérer que ses camarades s’entredéchirent. Ce sera très compliqué mais qui sait ? Les aléas, les abandons sont monnaie courante dans les endurances Sable.

Des adversaires dont ne fera vraisemblablement pas partie Romain Couprie (Yamaha Audemar), son meilleur ennemi en piste. Sans revirement brutal de décision, ce dernier semble s’orienter aussi vers une longue pause. Rien de plus logique pour un sportif dont le corps et le mental, depuis dix saisons, sont sur la brèche perpétuelle avec l’enchaînement des saisons « Terre » et « Sable ».

Les deux épouvantails absents, la voie sera libre pour Matthieu Ternynck (Yamaha Racing France Drag’On De Doncker), le Champion sortant. Mais attention aux Belges Jan Vlaeymans (W-Tec) et Auke Theuninck (KTM Deforce Motoland Calais), très en forme.

A eux d’en profiter tant qu’ils peuvent. Les points attribués, dès la prochaine échéance, à Loon-Plage (le 17 novembre 2012) vaudront chers.

L’album photos du Motocross des Nations 2012 à Lommel

Retour en images sur le Motocross des Nations qui s’est déroulé, les 29 et 30 septembre 2012, sur le tracé de Lommel (Belgique). Retour sur la victoire de l’outsider allemand au nez et à la barbe du pays hôte et prétendant numéro 1, et devant les grands favoris et tenants du titre, les USA.

MX des Nations : L’avènement des Teutons flingueurs

Deutschland Über Alles (L’Allemagne au-dessus de tout) ! Roczen (KTM 250 SXF), Nagl (KTM 450 SXF) et Schiffer (Suzuki 450 RMZ) ont remporté le Motocross des Nations, dans la silice de Lommel, ce 30 septembre 2012.

Dans la continuité de ce qu’ils avaient démontré lors des qualifications, le trio germanique a enfoncé le clou et offert à son pays la première récompense dans cette compétition. Ken Roczen (Red Bull KTM) s’est montré l’égal des 450 cm3 (5e/4e), malgré le déficit de puissance et loin devant ses

MX des Nations : L’Allemagne de Roczen et Nagl en tête après les manches qualificatives

Et si c’était l’année de l’Allemagne ? Au terme des qualifications par cylindrée du MX des Nations, couru à Lommel,…

Et si c’était l’année de l’Allemagne ? Au terme des qualifications par cylindrée du MX des Nations, couru à Lommel, ce samedi 29 septembre 2012, le trio germanique a réalisé la meilleure performance d’ensemble. Ken Roczen (Red Bull KTM) en MX2 (1er), Max Nagl (Red Bull KTM) en MX1 (2e) et

GP MX1 d’Allemagne : Antonio Cairoli boucle la campagne mondiale par une nouvelle victoire

La participation exceptionnelle de Ken Roczen n’y a rien changé. Antonio Cairoli (KTM 350 SXF n°222) est resté le maître lors de l’ultime épreuve, courue en Allemagne, à Teutschenthal, le 23 septembre 2012. Clément Desalle (Suzuki 450 RMZ) a complété le podium du jour tandis que Gautier Paulin (Kawasaki 450 KXF) a complété celui du championnat.

Depuis qu’il a franchi le cap des 50 victoires en Grand Prix, à Loket, Antonio Cairoli (Red Bull KTM) ne s’arrête plus de gagner. Il vient ainsi d'aligner une incroyable série de douze victoires sur les douze dernières manches et donc d'empocher les six derniers Grands Prix. Il faut dire

GP MX2 de Teutschenthal : Tommy Searle fait des adieux en fanfare

Pour sa dernière sortie en cylindrée MX2, Tommy Searle (Kawasaki 250 SXF n°100) a remporté le GP d’Allemagne, disputé à…

Pour sa dernière sortie en cylindrée MX2, Tommy Searle (Kawasaki 250 SXF n°100) a remporté le GP d’Allemagne, disputé à Teutschenthal, le 23 septembre 2012. Une victoire nette et sans bavure de l’Anglais (1er/1er) mais uniquement pour la gloire, le championnat étant joué depuis l’échéance précédente de Faenza. Est-ce, alors, l’absence

Finale du championnat Elite Quad : Le dernier mot à Jérémie Warnia

Suspense, rebondissement, voilà un épilogue comme on les aime ! Le jour de gloire est enfin arrivé pour Jérémie Warnia (Can-Am 450 DS n°62) lors de l’épreuve finale du championnat de France Elite Quad, le dimanche 16 septembre 2012.

Sur le tracé artificiel de Tilloy-les-Mofflaines (banlieue d’Arras, Pas-de-Calais), le pilote Can-Am Motoworks a décroché son premier titre national Quadcross, après maintes tentatives.

Au terme d’une ultime manche où tout était remis à plat ou presque (1 unité d’écart), le duel pour le titre entre les deux amis est revenu au Francilien et au détriment de Romain Couprie.

Un titre qui ne pouvait échapper à l’un des deux – et qu’ils méritaient l’un comme l’autre – tant la domination qu’ils ont exercée sur leurs adversaires fut outrancière durant la saison. Le plus bel exemple étant de retrouver le troisième du classement final, Matthieu Ternynck (Yamaha De Doncker Drag’On), relégué à plus de 100 points.

Naturellement un poil plus rapide, « Fraggle » a fait la différence sur ce critère alors que le pilote Yamaha Audemar n’était pas au mieux de sa forme à cause d’une cabriole au warm up.

On pourrait alors s’interroger sur l’issue de cette explication si le multiple Champion de France avait été à 100%. Mais, vu la manière dont Warnia s’est débarrassé de Couprie, on peut supposer que le résultat aurait été le même. Certainement, plus disputé mais inverse…On ne s’aventurerait pas à l’affirmer.

Chiffonné mais combatif, le Charentais a, néanmoins, arraché le classement général du jour, profitant des ennuis rencontrés par la machine canadienne. Une maigre consolation, à coup sûr, pour un pilote qui dominait la scène nationale depuis presque une décennie. A lui, à présent, d’endosser la tenue du chasseur. Et pourquoi pas, dès le début de la saison des courses de sable ?

Parallèlement, le premier sacre de la catégorie « Stock » a récompensé un Yann Magnin (Race Suzuki Comas Motos) très performant ces derniers temps.

Là aussi, le niveau affiché des protagonistes, et malgré une préparation moindre des machines, a permis d’assister à un championnat fort disputé. De fait, on peut supposer que la série st sur de bons rails et quelle devrait attirer autant d’engagés à l’avenir, pour un coût moindre que l’Elite.

Pour une première, le Quad Arras Organisation peut se féliciter d’avoir proposé des courses animées au public ayant répondu présent. Seul petit regret, l’omniprésence de la poussière malgré l’arrosage fréquent mais qui, au bout du compte, n’aura pas gêné le déroulement du week-end. Tant mieux !

GP d’Europe : Les jeux sont faits pour Antonio Cairoli (MX1) et Jeffrey Herlings (MX2)

Antonio Cairoli et Jeffrey Herlings sont les nouveaux Champions du Monde, respectivement en MX1 et MX2. Même si cela n’était pas nécessaire à leur couronnement, les officiels KTM ont mis les formes en s’imposant dans le Grand Prix d’Europe, couru à Faenza (Italie), les 8 et 9 septembre 2012.

Antonio Cairoli et Jeffrey Herlings, les pilotes Red Bull KTM, sont, enfin, titrés. Non pas que le suspense fut insoutenable au cours des dernières échéances. C’est plutôt l’attente d’une issue - quasi certaine - qui était interminable tant leurs dauphins respectifs ont semblé impuissants à leur mettre la pression. En fait,

L’album photos du Grand Prix du Bénélux MX1

Flash back illustré sur la victoire d’Antonio Cairoli (Red Bull KTM n°222), sur le circuit de Lierop, à l’occasion du Grand Prix du Bénélux. Toujours aussi exigeante physiquement, l’épreuve aura permis de mettre en lumière les plus solides d’entre eux à défaut des plus beaux stylistes, dans le sable.