La Ronde des Sables d’Hossegor Quad en images

Retour en images sur la Ronde des Sables d’Hossegor et le succès de Jérémie Warnia, le 12 décembre 2015.

Un résultat rengaine qu’on ne doit reprocher ni au talentueux Maître incontestable de la discipline, ni à ses persévérants adversaires, généreux dans la débauche d’énergie pour le suivre et réels animateurs des épreuves.

Naturellement, sur la côte basque, les regards se sont de nouveau tournés vers ces derniers. Nous retiendrons, entre autres, le jusqu’au-boutisme payant de Jérémy Forestier mais aussi, la guigne accompagnant Keveen Rochereau, Florian Mangeot ou Antoine Cheurlin.

Espérons que 2016 leur réussisse d’avantage. Réponse à la Gurp TT de Grayan-et-l’Hôpital (Médoc), le 8 janvier.

La Ronde des Sables d’Hossegor en images

Retour en images sur la Ronde des Sables d’Hossegor disputée le 13 décembre 2015 et remportée par Camille Chapelière (Yamaha).

Une course qui s’est déroulée sous un large soleil et des températures très douces, assurément en contraste avec les conditions rencontrées lors des entraînements à Loon-Plage, en cette période.

Une épreuve qui, avancée d’un mois et donc décalée par rapport à l’Enduropale du Touquet, a fait le plein d’engagés. Ce qui a contribué à la dégradation bien rapide du tracé, toutefois plus rectiligne qu’en janvier dernier.

A la suite de St Léger de Balson, nous nous étions demandés si le championnat 2015-2016 et la discipline, au travers de toutes les manifestations, n’étaient pas devenus la chasse gardée des pilotes belges. Eux qui trustent la première place de chaque évènement depuis septembre.

Nous analysions, en définitive, ce début de saison clairement favorable à nos voisins davantage lié aux aléas de course, aux déroulements plutôt qu’aux valeurs de chacun.

Cette victoire de Camille Chapelière abonde en ce sens. La 2e place, la prestation générale de Richard Fura également.

Belges et Français sont de même force actuellement. Le rêve ultime est à présent de les observer s’expliquer tous ensemble.

A retenir enfin du déplacement dans les Landes que la valse des leaders du championnat se poursuit avec le passage de témoin entre Daymond Martens et le vainqueur du jour. Compte tenu de la répartition des points mise en place et de son abandon, le Wallon semble sorti de la lutte pour le titre.

Prochaine épreuve en 2016, à Grayan-et-l’Hôpital pour la Gurp TT, le 10 janvier.

Ronde des Sables d’Hossegor : Première de Camille Chapelière

Camille Chapelière (n°2) est sorti grand vainqueur de la Ronde des Sables d’Hossegor comptant pour le Championnat de France Sable 2015-2016. Richard Fura et Julien Tournessi l’accompagnent sur le podium du jour.

Camille Chapelière ouvre son compteur de victoires avec un succès dans le Sud Ouest, sur la plage d’Hossegor. L’officiel Yamaha Motor France s’est positionné en tête dès le début de course et ne l’a plus quittée. Sur une épreuve qui lui a plutôt bien réussi par le passé, Richard Fura (Kawasaki

Ronde des Sables d’Hossegor : Jérémie Warnia indéboulonnable

Jérémie Warnia (n°1) est resté le maître de la plage d’Hossegor en remportant, largement, la Ronde des Sables, le samedi 12 décembre 2015, devant Jérémy Forestier et Axel Dutrie.

Comme en janvier dernier, Jérémie Warnia (Yamaha « Les 2 roues ») n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires, sur la côte landaise, après un départ en position d’observation. Seul Florian Mangeot (Yamaha) s’est accroché aux basques du Francilien ou, tout du moins, s’est employé à limiter l’écart. Malheureusement, le Nordiste

L’Endurance de St Léger de Balson 2015 en images

Retour en images sur l’Endurance des Lagunes disputée à Saint Léger de Balson, le 6 décembre 2015, et remportée par Daymond Martens (Yamaha n°4) en solitaire.

Une victoire qui accentue la main mise de nos voisins d’outre-Quiévrain sur le Championnat de France Sable 2015-2016 et sur la discipline, depuis le début de saison. Le succès du Wallon est le second après la Ronde des Sables de Loon-Plage tandis qu’Axel Van de Sande s’est imposé à Berck et à la Red Bull Knock Out de Scheveningen. Sans oublier Steve Ramon qui a enlevé le CVerte Festival. Faut-il en déduire pour autant que les pilotes tricolores sont à la traîne ?

Certainement pas. Camille Chapelière n’a pas encore connu d’épreuves sans contrariétés pour tenter de concrétiser sa vélocité. Quant à Jean-Claude Moussé ou Richard Fura, pour ne citer qu’eux, ils ont été ralentis dans leur préparation ou cherchent à obtenir le pic de forme vers la fin janvier, pour l’Enduropale.

Sans compter qu’Adrien Van Beveren, pour ses participations, n’a pas été verni par la mécanique et que Milko Potisek est tourné vers la saison MXGP 2016

La roue tournera peut-être sur les prochaines échéances. Axel Van de Sande a bien vécu, à St Léger de Balson, un jour sans où les fautes se sont accumulées.

Enfin, qui sait si la force de Martens et Van de Sande, en plus de leur talent propre, ne vient pas de leur coach respectif… français, eux ! Non, vraiment il n’y a pas encore péril en la demeure.

Poursuite des hostilités dès ce dimanche 13 décembre, avec la Ronde des Sables d’Hossegor.

Endurance des Lagunes : Daymond Martens, vainqueur dès le 1er tour

Daymond Martens (n°4) s’est imposé à St Léger de Balson, ce dimanche 6 décembre 2015, dans le cadre du championnat de France des courses de sable, devant Camille Chapelière et Axel Van de Sande.

Installé en tête dès le 1er tour et creusant immédiatement un écart conséquent, Daymond Martens (Yamaha TLB Racing) s’est joué des difficultés placées devant ses roues lors de l’Endurance des Lagunes. Le Belge précède, sous le drapeau à damier, Camille Chapelière (Yamaha) qui a grillé ses forces dans une remontée

Jérémie Warnia domine l’Endurance des Lagunes 2015

Jérémie Warnia (n°1) retrouve sa maestria à St Léger de Balson (33), ce samedi 5 décembre 2015, à l’occasion de l’Endurance des Lagunes. Jérémy Forestier et Florian Mangeot le rejoignent sur le podium de l’épreuve.

Après avoir souffert à Loon-Plage, Jérémie Warnia reprend ses bonnes vieilles habitudes en imposant sa loi sur la troisième étape du championnat de France Quad des Sables 2015-2016. Une domination nette et sans partage qui n’empêche pas le pilote Yamaha « Les 2 roues » d’avoir pioché dans ses réserves

L’album photos des catégories Espoirs et Juniors de la Ronde des Sables de Loon-Plage 2015

Maxime Sot chez les Juniors et Alexis Collignon, en Espoirs, s’imposent lors de la Ronde des Sables de Loon-Plage, le 21 novembre 2015.

Si les deux garçons franchissent l’arrivée détachés, seul le vainqueur Juniors n’a eu qu’à se concentrer sur son pilotage, ne trouvant aucun opposant de taille sur sa route.

Ce que l’on craignait à Berck s’est confirmé : nous sommes dans une année de transition où plusieurs animateurs ont quitté la catégorie et les nouveaux venus, issus des Espoirs, ne sont pas encore performants. Sans oublier les absents sur blessure comme Cossus et Le Gonidec, les officiels Sherco.

Espérons que la prochaine entrée en scène – à St Léger de Balson – de Jérémy Hauquier, rétabli de sa blessure au pied, amène un regain d’indécision pour la gagne.

Chez les Espoirs, si le Normand Collignon reste invaincu (depuis l’Enduropale 2014), il a dû se débarrasser de deux clients bien décidés à le faire trébucher de son piédestal. Mathéo Miot et Simon Depoers ont malheureusement fauté et laissé le champ libre au Champion de France en titre.

Pour sa dernière année chez les « Minots », le pilote Motoland Calais ne doit pas se reposer sur ses acquis et les qualités de sa Honda 150 CRF sous peine de mauvaise surprise.

Déséquilibré à la base aux vues du matériel et des gabarits de part et d’autre, ce combat motive les plus jeunes qui ne ménagent ni leurs efforts, ni leur pilotage. Attention à ce que le mérite accordé à ces derniers ne vienne pas ternir les performances du leader actuel de la série.

Attention aussi à ce que la relative aisance d’aujourd’hui ne vienne pas dérégler la (bonne) agressivité acquise et dont la référence des Kids devra nécessairement faire preuve, dans le futur, parmi les Juniors. Pour éviter cela, il se doit d’« atomiser » la concurrence à chaque sortie. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Réponse à St Léger de Balson, les 5 et 6 décembre prochains.

L’album photos de la Ronde des Sables Quad de Loon-Plage 2015

Retour en images sur la venteuse et humide Ronde des Sables Quad 2015, courue le 21 novembre, sur le circuit Bernard Gouvart de Loon-Plage, et remportée par Matthieu Vanstrazeele. (Yamaha n°3).

Une épreuve interrompue pour d’évidentes raisons de sécurité – notamment dans les stands – peu après la mi-course, avec l’assentiment totale des acteurs (pilotes et commissaires)… et des photographes !!!

Une course dont nous ne tirerons pas d’enseignements au regard de sa durée et de la difficulté d’évolution en pareilles circonstances.

Mais une épreuve comptant, quoi qu’il soit, pour le championnat de France Quad des Sables et qui a donné lieu à l’attribution de la totalité des points. D’où quelques bouleversements au classement provisoire pouvant, qui sait, avoir une incidence en fin de saison.

Espérons des conditions bien plus clémentes pour la prochaine épreuve, à St Léger de Balson, le 5 décembre prochain.

L’album photos de la Ronde des Sables de Loon-Plage 2015

Retour en images sur la Ronde des Sables de Loon-Plage (59) remportée, le 22 novembre 2015, par Daymond Martens (n°4) devant Steve Ramon et Camille Chapelière.

Retour sur une course qui concerne, pour la victoire, cinq pilotes pendant une bonne partie des 2h30 effectuées, et qui se joue dans les stands, outre les qualités intrinsèques de chaque pilote. Le lauréat ne ravitaillant qu’une fois contre deux pour ses rivaux.

Retour sur la première endurance du championnat de France des courses de sable 2015-2016. Une cuvée qui s’annonce d’un très grand intérêt sportif.

Ronde des Sables Quad de Loon-Plage : première bien arrosée de Mathieu Vanstrazeele

Mathieu Vanstrazeele (Yamaha n°3) a remporté sa première course de sable à l’occasion de la Ronde des Sables de Loon-Plage écourtée de moitié, ce samedi 21 novembre 2015.

Sous les rafales de vent dépassant les 110 km/h, sous un ciel plombé, sous le soleil, …et sous des déluges de grêle, Mathieu Vanstrazeele a réalisé une magnifique prestation et décroche une victoire inattendue mais méritée. Un dernier coup des cieux qui a conduit la direction de course à interrompre le

Ronde des Sables de Loon-Plage : la victoire pour Daymond Martens

Daymond Martens (portrait) est sorti victorieux d’une sérieuse opposition lors de la Ronde des Sables de Loon-Plage disputée le 22 novembre 2015. Il emmène avec lui, sur le podium, Steve Ramon et Camille Chapelière.

Il semblait difficile, à la lecture de la liste des engagés, de dégager un nom plus qu’un autre pour la gagne et les faits nous ont donné raison. Ce n’est, en effet, qu’à l’abord de la dernière demi-heure de course que la situation s’est réellement décantée en la faveur de Daymond

Beach Cross Quad de Berck : Jérémie Warnia en toute quiétude

Jérémie Warnia (Yamaha n°1) s’est imposé assez facilement au Beach Cross de Berck, les 10 et 11 octobre 2015, pour l’ouverture du championnat de France Quad des sables.

Cela se confirme déjà, sans ennuis mécaniques, le Parisien restera sur son piédestal cette saison encore. Une main mise d’autant plus ferme sur la scène nationale que Matthieu Ternynck et Romain Couprie ne seront plus là pour le gêner puisqu’ils ont décidé de remiser leur casque.

Pour trouver une notion de suspense, il faudra donc se tourner vers les accessits et l’opposition entre Antoine Cheurlin, Jérémy Forestier, Florian Mangeot et Keveen Rochereau. Quatre garçons (dans le vent) qui ne se sont pas quittés lors des courses et qui terminent dans cet ordre respectif sur la Côte d’Opale.

Pour autant, les trois manches ayant délivré des verdicts bien différents, aucune hiérarchie précise ne se dégage pour l’instant. A plus forte raison que machines et pilotes ne sont pas encore au point.

Sans oublier que Belges et Anglais viendront jeter le trouble à l’occasion. On pense volontiers à Auke Theuninck, accablé ici par la mécanique et dont l’emploi du temps professionnel ne lui permettra pas de s’aligner aussi souvent que voulu. On pense aussi à Jan Vlaeymans, blessé aux essais, ou encore à Carl Bunce, absent car occupé à gagner une course outre Manche.

De l’édition 2015 du Beach Cross, nous retiendrons enfin l’énorme bouchon formé juste avant la ligne d’arrivée, dans le dernier tour de la 3e manche (3 machines bloqués de front et interdisant tout passage). Un capharnaüm tel que le classement de la course s’en était trouvé complètement chamboulé, ce qui influait également sur le classement de l’épreuve.

Fort heureusement, la non prise en compte de l’ultime volte a rendu un peu d’équité – au goût de votre serviteur – et a offert une issue conforme aux faits.

Prochaine épreuve, la Ronde des Sables du Littoral à Loon-Plage, le 21 novembre 2015.

Beach Cross de Berck : Axel Van de Sande inaugure son palmarès

Axel Van de Sande (Yamaha n°27) a décroché la première grande victoire de sa jeune carrière en course de sable, à l’occasion du Beach Cross de Berck couru le 11 octobre 2015. Le Belge a pris le meilleur, lors de la finale Or, sur Milko Potisek (Yamaha) et Steve Ramon (Suzuki).

Après l’« échauffement » au CVerte Festival de Loon-Plage, l’épreuve inaugurale du championnat de France des courses de sable 2015-2016 a tenu toutes ses promesses. Et cela même si les rumeurs de grosses têtes d’affiche ne s’étaient pas concrétisées.

La manifestation berckoise évoluait quelque peu avec l’abandon de sélection par cylindrée pour la finale. Place désormais à deux groupes (A et B) établis selon la hiérarchie de la séance chronométrée (toutes cylindrées confondues). Chaque groupe ayant deux manches à disputer pour envoyer les meilleurs vers la course finale et décisive quant à l’attribution des points au championnat.

Dans cet optique, l’entrée en matière s’est révélée assez délicate pour les pilotes en mal de réglages adéquats, en mal d’entraînements spécifiques. Notamment, en les plongeant directement sur une piste particulièrement détruite pour l’affrontement principal. Mais, de manière globale, aucun concurrent de premier plan n’est passé à côté.

Se jouant de ces difficultés et de l’adversité, Axel Van de Sande a attiré la lumière et les regards de l’énorme assistance massée sur la digue et estimée à 50 000 personnes. Si le jeune Flamand n’est plus un novice, le voir dominer de la sorte a surpris. Ne le cachons pas.

Le travail avec Sébastien Sagot (coach d’Adrien Van Beveren et Maxime Renaux) semble particulièrement porter ses fruits et lui avoir fait franchir un cap. La prochaine étape sera de transposer ces progrès lorsque les choses sérieuses débuteront, c’est-à-dire lorsqu’il sera temps d’affronter les endurances.

La réponse viendra donc, dans un mois, avec la Ronde des Sables du Littoral, à Loon-Plage, le 22 novembre.