Fin de saison d’endurance pour Gregorio Lavilla

-

Le 2e pilote espagnol au sein du team GMT 94 a décidé de mettre fin à sa carrière en championnat…

Le 2e pilote espagnol au sein du team GMT 94 a décidé de mettre fin à sa carrière en championnat mondial d’endurance. Grégorio Lavilla quitte le team Yamaha officiel (France), après ses déboires aux 8H d’Albacete. Mais visiblement ce n’est pas sa blessure qui en est directement la cause, puisque l’ancien champion BSB (2005) ne souffre « que » d’une petite fêlure en tête de l’os iliaque (La crête du Bassin). Rien de bien handicapant, donc.

Il semblerait bien que Gregorio Lavilla ait été très déçu du comportement de ses Bridgestone en 17 pouces. Et le pilote espagnol n’a pas été le seul, car la seule équipe à tester les pneumatiques japonais en endurance (notamment aux essais pré-Mans) ont vite tourné casaque pour aller vers des valeurs sûres comme Dunlop. Même si les carcasses proposées étaient moitié moins cher : Bien leur en a pris, car ce même team a terminé sur le podium !

On sait que le profil avant des « Bridge » ne permet pas de virer correctement et la moto devient très dure à inscrire sur l’angle. C’est ce qui explique les mauvais chronos des qualifs (à 2 ‘’16 de la pole) et en course des 24H du Mans 2010 et des qualifs d’Albacete. (On ne parle même pas des résultats maigrichons en championnat de France superbike avec la Yamaha N°94 qui n’a que 7 petits points, après Le Vigeant !)

Pourquoi alors Bridgestone obtient de bons résultats en motoGP ? Car ce sont des pneus en 16 pouces, qui n’ont rien à voir avec la dimension « classique ».

Par une autre source, on sait que le team GMT 94 ne bénéficie pas des meilleurs pneus du manufacturier Japonais, car Daisaku Sakai, qui est pilote de développement de la marque au Japon, a clairement informé le team Yamaha (notamment au FSBK de Nogaro) qu’il ne bénéficiait pas des enveloppes de developpement. « Nous au Japon on ne roule pas avec ça ! » aurait dit Sakai qui connaît bien les références de Bridgestone !

Problème, alors que la saison d’endurance est bien entamée, où l’équipe drivée par Christophe Guyot va t-il arriver à trouver un « Top » pilote pour remplacer Gregorio Lavilla ? Le refus du patron du GMT 94, de ne pas prendre de 4e pilote dans son team risque bien de se retourner contre lui.

Réponse (sans doute) au Bol d’Or les 11 et 12 septembre 2010.

test1402