GP d’Italie MX2 : Jeffrey Herlings prend un peu d’air

-

Disputé les 28 et 29 avril 2012, le Grand Prix d’Italie MX2 se tenant à Fermo est tombé dans l’escarcelle de Jeffrey Herlings (KTM 250 SXF n°84). Michael Leib (Yamaha 250 YZF) et Jérémy Van Horebeek ont complété le podium du jour.

Bien involontairement, Jeffrey Herlings (Red Bull KTM) a réalisé, sur la côte adriatique, le premier break dans ce Mondial MX2 2012. Bien sûr, sa double victoire de manche y a contribué mais les malheurs survenus au team Floride Moto Kawasaki Monster Pro Circuit en ont été les facteurs principaux.

Si, comme à Valkenswaard, le Hollandais a terminé premier de chaque course, les scénarios n’ont rien eu en commun. La domination outrancière a cédé la place à une combativité de tous les instants pour arriver au même résultat. Conséquence, tout d’abord, de la pression exercée par son équipier Van Horebeek (manche 1) mais aussi de cet accrochage au deuxième départ qui l’a contraint à effectuer une époustouflante remontée.

L’opération s’est révélée, donc, d’autant plus excellente que Tommy Searle et Joël Roelants, ses deux adversaires en ce début de saison, ont connu les affres de l’abandon. Le Belge chutant en fin de première manche puis déclarant forfait pour la suivante (troubles de la vision). L’Anglais renonçant lors du premier acte – quasi simultanément – sur casse mécanique (radiateur endommagé dans une chute). Heureusement pour ce dernier, l’hémorragie de points s’est fortement ralentie dans le second round (2e) et ce, malgré une implication dans la chute du départ.

La frustration peut toutefois être énorme pour le British car, sans ces aléas, il avait largement la vitesse pour prendre l’ascendant sur son rival, remporter le Grand Prix, voire se rapprocher sérieusement du leadership MX2. Au contraire, l’officiel KTM en a profité pour accentuer son avance au classement provisoire, avec 35 unités de plus que son homologue vert.

Les malheurs des uns…

Outre Herlings, le grand bénéficiaire du naufrage anglo-belge a été sans conteste Jérémy Van Horebeek puisqu’il récupère la deuxième place provisoire du championnat. Appliqué plus que véloce lors des deux premiers rendez-vous, l’autre officiel KTM Red Bull a, semble-t-il, trouvé un terrain de jeu à sa convenance (2e/4e) avec cette piste de Fermo, au point même de titiller son leader. Est-ce ponctuel ?

Pas sûr. Désireux de ne pas se blesser après ces dernières saisons contrariées, le Flamand a pris le temps nécessaire pour « se trouver ». Les prochaines semaines nous diront s’il confirme cet état de forme. En attendant, il a terminé sur le podium, troisième derrière Michael Leib (3e/3e).

Il faut bien avouer que retrouver le pilote Yamaha Bike-It Monster Cosworth à pareille fête a été une bonne surprise. Débarqué en Europe, voici deux saisons, d’abord chez Kawasaki Bud Racing (2010) puis chez Husqvarna Ricci (2011), l’Américain n’avait pas vraiment convaincu avant de rentrer au bercail.

Revenu sur le Vieux Continent pour palier aux blessures d’Arnaud Tonus et Zach Osborne dans le team anglais, l’intérimaire a pleinement réalisé sa mission. Est-ce le fait de bénéficier enfin d’une moto de pointe ?

Toujours est-il que nous n’avions jamais vu le Californien à ce niveau. Incapable de dire donc s’il s’agit d’une performance qui en appelle d’autres. Une chose est sûre par contre : Elle fait énormément de bien à la marque aux diapasons, très discrète aux avant-postes, faute de combattants au niveau, ces derniers temps.

Bilan positif pour les Français

Justement, l’étape italienne marquait les grands débuts de Christophe Charlier (Yamaha Rinaldi Monster) dans le championnat 2012. Quatrième des essais chronos, sixième de la manche qualificative, le Corse a démontré d’entrée qu’il pouvait regretter sa blessure au pied (8e/9e). Avec une préparation normale, le Champion d’Europe MX2 2009 aurait pu, pourquoi pas, se trouver à la place de Michael Leib au lieu de finir sixième du GP.

Après des débuts prometteurs dans la silice hollandaise puis un séjour bulgare en deçà, Jordi Tixier a retrouvé le haut des feuilles de classement. Preuve, une fois de plus, que l’usine KTM et Stefan Everts ne se sont pas trompés en l’enrôlant. Auteur de deux manches solides (7e/5e), le Parisien est venu échouer au pied du podium du GP.

Evidemment, il a profité des malheurs des Kawa Boys et de l’absence d’autres favoris pour briller. Il n’empêche que sa prestation donne espoir qu’elle se réédite. Et pas une épreuve sur deux si possible !!!

Des espoirs de bien figurer pouvant s’adresser également à Dylan Ferrandis (5e/12e). Les quelques minutes où il a occupé la tête de la manche 1, en bagarre avec Herlings, ont sans doute provoqué des montées d’adrénaline dans le team Rockstar Kawasaki Bud Racing. Une façon aussi d’évacuer la déception du forfait de Valentin Teillet, pas assez remis de sa chute à Sevlievo.

Jordi et Dylan suivent des courbes de progression différentes mais rien ne dit qu’on ne les retrouvera pas à la lutte pour un titre mondial MX2 d’ici…un an, deux ans. Des phénomènes comme Roczen ou Herlings – des « ados » débarquant d’une autre planète – n’éclosent pas régulièrement et aucune autre graine de star ne semble pointer le bout du nez. L’avenir pourrait donc appartenir aux Frenchies.

Pour le moment, ce sont vers le Mexique (12-13 mai) puis le Brésil (19-20 mai) que les têtes vont se tourner pour la poursuite des hostilités.

test2468

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 16199
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2012_Fermo_MX2_Qualif.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2468
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 16200
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2012_Fermo_MX2_Manche_1.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2468
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 16201
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2012_Fermo_MX2_Manche_2.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2468
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 16202
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2012_Fermo_MX2_General.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2468
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 16203
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2012_Fermo_MX2_Provisoire.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 2468
    )
    
-Classement de la manche qualificative MX2 Fermo 2012
 Classement de la 1ère manche MX2 Fermo 2012
 Classement de la 2e manche MX2 Fermo 2012
 Classement général MX2 Fermo 2012
 Classement provisoire MX2 après Fermo 2012