GP du Brésil catégorie MXGP : Antonio Cairoli en toute maîtrise

-

Antonio Cairoli (Red Bull KTM n°222) s’est adjugé le GP du Brésil, à Beto Carrero, le 30 mars 2014. Les Belges Clément Desalle (Rockstar Suzuki) et Jérémy Van Horebeek (Yamaha Rinaldi) l’accompagnent sur le podium pour un remake du Grand Prix de Thaïlande.

Antonio Cairoli a survolé l’épreuve de Beto Carrero comme en 2013, …ou, plus simplement, comme il en a souvent l’habitude. Autant dire, sans subir ni les pièges de la piste ni les attaques de ses concurrents.

Mais y en a-t-il finalement, des adversaires, lorsqu’on observe avec quelle facilité le fer de lance KTM s’est débarrassé d’eux pour se porter en tête après des envols juste corrects.

Gautier Paulin (Monster Kawasaki Racing) a bien fait illusion l’espace du premier tour du premier débat mais il a fauté rapidement, seul. Une erreur qui le privera plus tard du podium du jour malgré une bonne seconde course (6e/2e).

Peut-être un peu moins véloces, Clément Desalle (3e/3e) et Jérémy Van Horebeek (2e/4e) se sont par contre montrés très solides, restant sur leurs roues, et sont récompensés logiquement. Leur égalité de points étant départagée par le résultat en manche 2 au profit du premier cité.

Max Nagl (team HRC), de son côté, a bien tenté de semer la zizanie en se montrant très pressant mais il doit se contenter de la cinquième place du classement général (4e/5e).

Un Top 5 au Brésil qui colle parfaitement à la situation du championnat MXGP. C’est-à-dire sans Evgeny Bobryshev (Team HRC) en recul après son opération de la cheville, sans Kevin Strijbos (Rockstar Suzuki) toujours aussi absent des premiers rôles…

…Sans Steven Frossard non plus ! L’autre membre du team Monster Kawasaki Racing marque le pas (14e/9e) depuis l’ouverture au Qatar et sa belle prestation. Si cet état était bien involontaire à Si Racha en raison des problèmes d’essence, la raison fut bien plus personnelle dans le sud du Brésil (mauvaise adaptation au climat et à la piste).

Au moins, le Lyonnais ne s’est pas blessé ! C’est peut-être là qu’il faut chercher le point positif.

En tout cas, si en début de saison, certains cherchaient à savoir si une hiérarchie serait mise en place chez les Verts entre lui et Paulin, l’interrogation n’a plus lieu d’être actuellement.

Retour en Europe, désormais, pour la caravane mondiale qui établira ses quartiers, les 11 et 12 avril prochains, en Italie pour le Grand Prix du Trentino disputé à Arco di Trento.

test3315

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 20853
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014_Beto_Carrero_MXGP_Qualif.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3315
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 20854
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014_Beto_Carrero_MXGP_Manche_1.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3315
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 20855
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014_Beto_Carrero_MXGP_Manche_2.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3315
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 20856
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014_Beto_Carrero_MXGP_General.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3315
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 20857
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014_Beto_Carrero_MXGP_Provisoire.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3315
    )
    
-Classement de la manche qualificative MXGP Beto Carrero 2014
 Classement de la 1ère manche MXGP Beto Carrero 2014
 Classement de la 2e manche MXGP Beto Carrero 2014
 Classement général MXGP Beto Carrero 2014
 Classement provisoire MXGP après Beto Carrero 2014