Ian Hutchinson entre dans la légende du Tourist Trophy

-

En remportant sa 3e course d’affilée au Tourist Trophy, Ian Hutchinson rejoint le cercle très fermé des pilotes ( comme…

En remportant sa 3e course d’affilée au Tourist Trophy, Ian Hutchinson rejoint le cercle très fermé des pilotes ( comme Joey Dunlop, David Jefferies, John Mc Guiness ou encore Phillip Mc Callen) ayant remporté 3 catégories dans la même semaine.

En effet après avoir gagné la prestigieuse course du superbike samedi 5 juin 2010 sur sa Honda, le pilote du team Paggets remporte aussi le supersport le lundi 7 juin. Puis à quelques heures d’intervalle il s’aligne en 1000 superstock et au terme d’une course très hardement disputée, il monte sur la plus haute marche du podium de la catégorie !

Même si Ian Hutchinson franchit la ligne d’arrivée avec 1seconde et 32 centièmes d’avance sur Ryan Farquhar, il a dû une fois de plus sortir le grand jeu pour s’imposer face au pilote de la Kawasaki N° 12 !

En effet Farquhar mène dès le premier tour avec une avance minime de 24 centièmes devant Michaël Dunlop (Honda N°14). Le neveu de Joey Dunlop est suivi de près par Keith Amor ( BMW N°5). A noter que le groupe de chasse composé de Hutchinson, Cummins et Cameron Donald complète le top 6 avec un écart d’une seconde et 5 dixièmes seulement !

Petit à petit Farquhar creuse un écart de 6 secondes et 78 centièmes sur Michaël Dunlop, alors que Ian Hutchinson a refait son retard et pointe désormais troisième.

Dès le deuxième tour Farquhart et Hutchinson prennent le large et croisent le fer à qui mieux, mieux. Au ravitaillement à la fin du 2e tour, l’écart qui les séparent n’est que de 8 secondes et 8 dixièmes !
Même si Ian Hutchinson fait un ravitaillement éclair et repart. Farquhart se lance à sa poursuite et réduit l’avance de Hutchinson à seulement 1’’4 !
Dans le dernier tour Hutchinson passe la surmultipliée et établit un nouveau record de 209,18 km/h (130.741 mp/h) pour la catégorie superstock. Le pilote de la Kawasaki est obligé de s’incliner pour 1seconde et 32 centièmes, mais cela permet au pilote d’Irlande du Nord, de remonter à nouveau sur un podium et ce depuis 2008.

Conor Cummins complète le podium et permet à Kawasaki de truster les 2 dernières places du podium de la catégorie superstock.

Dommage pour Michaël Dunlop, qui avait une carte à jouer, mais il perd beaucoup de temps en changeant son pneu arrière au ravitaillement. Coup de chapeau au passage à Keith Amor, qui fait apparaître une BMW S 1000 RR dans le Top 10 à seulement 9 secondes du vainqueur.

test1433

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 10799
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => Result_sheet-Superstock_7.6.101.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 1433
    )
    
Résultats du 1000 superstock du TT 2010