L’album photos de l’Enduropale du Touquet 2015

-

Retour en images sur l’Enduropale du Touquet-Pas-de-Calais 2015 qui s’est déroulé le dimanche 1er février.

Une édition marquée par le deuxième sacre d’Adrien Van Beveren alors que les autres grands favoris pour la gagne ont rompu précocement le combat sur ennuis mécaniques.

Autant vous dire que, si le vainqueur était particulièrement ravi d’avoir pu apprécier chaque instant de son succès, nous restons sur notre faim après s’être langui d’une lutte farouche.

Et, en esprit chagrin, la question de savoir si l’officiel Yamaha Motor France l’aurait emporté face à Steve Ramon, Antoine Méo ou Jean-Claude Moussé, si l’explication avait perduré, jaillit immédiatement. Nous pourrions également ajouter Yentel Martens parmi ces opposants, même si voir le Belge titiller ses aînés plus expérimentés, sans commettre de faute rédhibitoire, aurait été surprenant.

Cette interrogation est un peu identique à celle qui a suivi la victoire de Julien Tournessi à Hossegor. Et la réponse l’est tout autant. Oui, Adrien Van Beveren aurait lutté pour la première place

D’une part, le tenant du titre sur la côte d’Opale a su aller au bout des trois heures de course, évitant, au mieux, les erreurs susceptibles de le laisser sur le carreau. Ce qui ne fut malheureusement pas le cas pour Victor Brossier, Felipe Ellis ou Marc De Reuver.

D’autre part, il a aussi su éviter au maximum les erreurs susceptibles d’endommager sa monture en se prenant les pieds dans le tapis….ou plutôt devrions-nous dire : « en se prenant la pédale de frein ou le sélecteur de vitesse dans un pilote à la dérive ». Un exercice de haute volée à lui seul parmi le millier de concurrents. Lui aussi a dû se frayer un chemin dans les bouchons. Sans doute, son pilotage fin a fait la différence. Ce pilotage ne martyrisant pas la machine.

Enfin, lorsque les abandons ont commencé à pleuvoir – c’est-à-dire au cours du premier tour -, lui pointait déjà devant. Changeant de position avec ses adversaires, parfois plusieurs fois par tour, au gré des obstacles ou des trajectoires.

Bien sûr, nous ne saurons jamais si, au terme de l’épreuve, le résultat aurait été similaire mais le porteur du dossard n°1 n’a, en aucun cas, « récupéré » la victoire.

N’oublions pas également, qu’une fois débarrassé de Ramon, Yentel Martens et Méo, le pilote Motoland Calais creusait l’écart sur Camille Chapelière ou Richard Fura, la deuxième (temporaire) vague d’assaut.

Prolongement de ces propos, un autre fait marquant de l’édition 2015 de l’Enduropale est, sans conteste, cette hécatombe touchant favoris, outsiders et purs amateurs. En définitive, la course à élimination d’Hossegor n’était qu’un hors-d’œuvre de ce qui nous attendait au Touquet.

De causes exactes à cette litanie d’abandons, il n’y a pas. Mais le sable lourd du champ de bataille et la réapparition de bouchons conséquents n’y sont certainement pas étrangers. Peut-être aussi que certains ont trop joué avec la fiabilité des machines pour gagner quelques chevaux… mais cela ne s’applique pas aux amateurs dans l’immense majorité.

Dernier fait à retenir – et finalement le plus important – du quarantième anniversaire de la manifestation touquettoise, il s’agit de ce triste accident lors du départ. Chute qui a meurtri beaucoup de pilotes et plus ou moins gravement. Nous tenons à adresser nos plus sincères vœux de prompt et total rétablissement aux malchanceuses victimes. Courage Messieurs !

Là, d’un coup, voir s’envoler un excellent résultat près de l’arrivée, avoir travaillé des mois pour renoncer après 5 minutes de course, …gagner, deviennent particulièrement anecdotiques.

Clap de fin de la saison des courses de sable 2014-2015 dans l’Hexagone.

test3624

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 22820
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014-2015_France_Sable_Final.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3624
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 22821
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014-2015_France_Sable_CFS1_Final.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3624
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 22822
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014-2015_France_Sable_CFS2_Final.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3624
    )
    
  • stdClass Object
    (
        [id] => 22823
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => 2014-2015_France_Sable_CFS3_Final.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 3624
    )
    
-Classement final du Championnat de France des courses de sable 2014-2015
 Classement final du Championnat de France des courses de sable catégorie CFS1 (> 250 cm3 4T) 2014-2015
 Classement final du Championnat de France des courses de sable catégorie CFS2 (> 175 cm3 2T) 2014-2015
 Classement final du Championnat de France des courses de sable catégorie CFS3 (125 cm3 2T / 250 cm3 4T) 2014-2015