La nouvelle formule du superbike « n’est pas une mauvaise chose » selon D. Méliand

-

La nouvelle formule du superbike France (FSBK ) n’est pas à proprement parler « une mauvaise chose » selon Dominique…

La nouvelle formule du superbike France (FSBK ) n’est pas à proprement parler « une mauvaise chose » selon Dominique Méliand. Même si selon le big boss du Suzuki Endurance Racing Team , « On peut en discuter pendant des heures, des avantages et des inconvénients de cette nouvelle formule ».

Pour rappel durant le samedi et le dimanche, les essais qualificatifs ont lieu le matin, et la course l’après midi. Cela a l’avantage d’être un « vrai w.e. de course, alors que dans l’ancienne formule, on avait pas grand-chose de palpitant pour le public le samedi. De plus, si jamais un pilote se loupe le samedi, il peut toujours se rattraper le dimanche ! ». Selon Dominique Méliand, « Cela peut faire venir plus de public le samedi. Cette façon de procéder existe déjà en voiture, alors pourquoi ne pas l’appliquer en moto ? De toutes façons, l’organisation des courses superbike n’a pas changé depuis 10 ans. Alors tentons cette expérience et faisons le bilan après une saison ! On verra bien » s’exclame-t-il.

Mais qu’en est-il de la dotation de pneus ? Actuellement elle est de 6 pneus ( pour tout le w.e.) alors qu’en 2012, elle était de 11. Là encore, Dominique Méliand écarte cet argument de la main : « la dotation ne concerne que le samedi et le dimanche. Cela veut dire que le team qui a les moyens fera tous ses essais de mise au point le vendredi ! »

En conséquence on risque de voir les teams de pointe ne sortir que quelques tours lors des essais qualificatifs et rentrer dans le box, dès l’objectif atteint, afin de préserver ses pneumatiques pour les courses !

Le spectacle ne concernera, alors, que les équipes de « seconde » zone ! Alors existe-t-il une formule miracle qui fasse venir le public, et qui ne soit pas trop chère pour les équipes ? ( d’où la dotation réduite des pneus). Réponse en fin de saison.

En attendant cette nouvelle formule a été mise en échec au Mans à cause des mauvaises conditions climatiques du samedi 30 mars 2013.

test2879