Le décès de Luis Salom déclenche une série de mesures sur le circuit de Barcelone.

-

Le décès de Luis Salom a déclenché toute une série de mesures. La plus importante a été la transformation du tracé du circuit de Barcelone, pour les motos.

La chute inexpliquée de Luis Salom au virage 12 lors des essais libres du jeudi, a obligé les dirigeants de la Dorna et de la FIM à revoir le tracé du circuit de Barcelone.

« Aujourd’hui, nous n’avons pas d’explication quant à l’accident », reconnaît Carmelo Ezpeleta de la Dorna. « L’endroit où Luis est tombé est hors trajectoire. Il s’est passé quelque chose et nous étudions cela. »

Mais cela risque d’être difficile à déterminer sachant que les Moto2 ne disposent pas d’une télémétrie similaire à celle de la catégorie MotoGP. Mais elles possèdent des capteurs pouvant fournir des indications. Enfin, les données enregistrées par l’airbag du pilote pourront elles aussi être étudiées.
Résultat jusque tard dans la nuit de vendredi à samedi des travaux ont eu lieu afin d’adapter cette portion de la piste aux exigences des motos. Un mur a été repoussé, une partie de la piste a été réduite et une voie de dégagement à été modifiée avec l’ajout de gravier et de boudins gonflables (airfences)

Toutes ces mesures, qui vont dans le bon sens, n’empêcheront pas le pilote de prendre sa moto en pleine figure en cas de mauvaise chute. C’est ce qui c’est passé avec Luis Salom, et nous le regrettons tous. Mais il ne faut pas oublier que le sport moto reste dangereux.

test4097