Le retour de Julien Millet en championnat de France superbike

-

La relève des pilotes en championnat de France superbike, est clairement en train de se mettre en place pour remplacer les icônes actuelles. Parmi ces derniers, un pilote très discret, mais qui entame son retour après 3 saisons d’absence : Julien Millet.

Julien Millet est, depuis l’épreuve de Magny Cours, devenu le meilleur pilote Yamaha en catégorie « stock ». Le pilote de Pontarlier ( Doubs) se permet même le luxe de devancer l’autre Yamaha « officielle », celle d’Alex Plancassagne. C’est dire !

Avec un début de saison plutôt discret, Julien Millet commence à apparaître sur le podium de lédenon, avec une victoire en stock et une 3e place. A Magny Cours il signe le meilleur temps des essais chronos de la catégorie stock en première séance.

Malheureusement handicapé par des problèmes de freins, il ne termine pas la première manche. Mais en 2e manche il termine 2e sur le podium de la catégorie stock, avec le meilleur temps.

Bien entendu avec 85 points de retard sur le leader de la catégorie, il lui sera difficile de postuler pour le titre de champion stock. Mais les jalons sont posés.

Déjà il passe devant Alex Plancassagne et porte haut les couleurs de Yamaha dans la catégorie « stock ».

Bien sûr ses premières apparitions ont été discrètes : « J’avais été absent trois saisons et bien entendu, les autres pilotes ne m’ont pas attendu ». Passé cette période de re-adapatation, Julien Millet donne la pleine mesure de son talent : 2 podiums à Lédenon et un à Magny Cours !

Bien entendu la nouvelle Yamaha R1 n’est pas étrangère à la réussite de Julien Millet. « Il a fallu peu de temps pour s’adapter à cette nouvelle machine. Elle est vraiment très facile ! , Très aboutie. C’est vraiment du bonheur de la piloter ! » explique Julien Millet.

Quels sont ces attentes pour la fin de saison 2016 ? « Au moins finir dans le Top 3 de la catégorie « Stock » avec si possible une à deux victoires à accrocher à mon palmarès ! »

Pour rappel Julien Millet a été associé à « Endurance Moto38 » en championnat Mondial d’endurance et en championnat de France en 2007 !

La marque des vrais pilotes sont ceux qui savent aussi s’adapter à d’autres marques : Ainsi Julien Millet a goûté aux charmes de l’Aprilia en championnat de France

Enfin Julien Millet a aussi été aligné en 1000 superstock au sein d’UP racing avec une BMW en wild card à Magny Cours

test4128