Le rêve d’une vie : rouler aux 24H du Mans moto

-

Non il ne s’agit du pas du vœu de rouler sur le circuit mythique du Mans. Puisque André Lussiana possède…

Non il ne s’agit du pas du vœu de rouler sur le circuit mythique du Mans. Puisque André Lussiana possède à son actif plusieurs dizaines de participations en endurance, notamment au sein du fameux GMT 94 ( dans les années 80) . Mais André Lussiana alias « Dédé » est en train d’accomplir le vœu d’une vie : rouler sur le circuit Bugatti avec ses fils.

C’est chose faite pour la 34e édition des 24H du Mans. Ce souhait, « Dédé » l’a attendu longtemps, le temps que le petit dernier : Mathieu ait l’âge requis. On trouve sur la BMW N°93, engagée en superstock, le plus jeune Matthieu ( qui roule en superstock europe), Yann ( qui a roulé en supersport France) et en pilote remplaçant : Fabien.

Mais cette expérience sera la première et dernière. En effet « Dédé » est atteint par la limite d’âge : 55 ans.
Après cette édition des 24H du Mans moto, « Dédé » raccrochera définitivement le cuir et se consacrera entièrement à la gestion de son team en superstock Europe.

Passé ce cap, la direction de course n’autorise plus aucun pilote a monter à disputer une compétition de moto.

Pour se faire tout le monde a dû commencer à faire des sacrifices : En effet Matthieu engagé en 1000 superstock, sur BMW, ne pourra pas rouler à Imola.

Cet équipage aux couleurs « Lussiana Defi » zébré de blanc et de noir, n’ alignera sa BMW N°93 qu’ en 29e position sur la grille de départ.

Normal, les chronos entre le plus jeune : Mathieu et André sont assez disparates. Plus de quatre secondes les séparent !!

Mais le plus important n’est-t-il pas d’aller jusqu’au bout du défi « Lussiana » ?

test2161 - Lire aussi Des pilotes roumains en 600 superstock Europe chez Lussiana
 Le site du team Aspi Lussiana