Les premières impressions de Mike di Meglio en Moto2

-

Lors de la conférence de presse annuelle de la FFM, qui s’est tenue le vendredi 20 novembre 2009 à l’ACO,…

Lors de la conférence de presse annuelle de la FFM, qui s’est tenue le vendredi 20 novembre 2009 à l’ACO, place de la Concorde à Paris Mike di Meglio était présent pour honorer les titres des champions Français cuvée 2009. Il s’agissait entre autres de Gwen Giabbani champion du Monde d’endurance avec le Yart, le titre de vice champions de la catégorie avec le team des sapeurs pompiers N°18 etc…

Entre deux remises de coupes, Mike a bien voulu faire le point avec cybermotard sur son passage en moto2. Le passage de la 250 cm2 ( deux temps) à la moto2 (un 600 cm 3 quatre temps, à moteur stock et cadre libre) est loin d’être évident. « Le gros du travail porte sur le dosage de la poignée de gaz pour ne pas être pénalisé par le frein moteur, chose qui n’existe pas sur la 250. Si on relâche trop tôt on rentre beaucoup moins vite dans le virage et il faut alors sur-doser l’accélération. Je dois tout ré-apprendre ! ».

Cela est rendu plus difficile du fait que les motos d’Aspar Martinez ne sont pas prêtes, et que le Toulousain ne roule pas sur les motos du team. Il se contente pour l’instant de rouler avec la moto de route ou la BQR (Honda), ce qui est loin de la configuration 2010.

Mais cela ne trouble pas Mike di Meglio, plus que cela, car son programme de roulage hivernal est des plus intensifs « On doit avoir plus d’une vingtaine de journées de roulage entre Jerez, Valencia et d’autres circuits espagnols».

Cerise sur le gâteau, le Toulousain fait désormais équipe avec Julian Simon, et « cela se passe mieux qu’avec la cohabitation avec Alvaro Bautista » En effet du fait du poids des sponsors espagnols Alvaro avait une grosse pression sur les épaules et « cela n’était pas facile pour lui ». Mais Mike a désormais tourné la page « Avec Julian Simon, on discute beaucoup plus, car le Moto2 est une toute nouvelle catégorie, et si on veut avancer il faut impérativement, s’entraider l’un l’autre » conclut Mike.

test1096

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 9425
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => Mike di Meglio donne ses premières impressions sur le pilotage d'une moto 2
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 1096
    )