Suzuki menace une nouvelle fois l’hégémonie de Honda à Suzuka

-

L’épreuve des 8H de Suzuka, qui doit se dérouler dimanche 25 juillet 2010, voit à nouveau la marque Suzuki menacer…

L’épreuve des 8H de Suzuka, qui doit se dérouler dimanche 25 juillet 2010, voit à nouveau la marque Suzuki menacer l’hégémonie de Honda sur son propre terrain. En effet la Suzuki Yoshimura a décroché la pole position. Cette machine confiée aux mains de Daisaku Sakai, Nobuatsu Aoki et Yukio Kagayama a emporté la pole position en 2’07’’905, avec un avantage de 58 millièmes sur la Honda officielle.

En effet la Honda FCC TSR N°11 ( avec Kosuke Akiyoshi, Yuki Takahashi et Jonathan Rea) a dominé les deux premières séances de la superpole, avant de se faire coiffer sur le poteau par la Suzuki N°12.

Cette Suzuki a un avantage psychologique certain, puisqu’elle a déjà remporté l’épreuve préparatoire des 300km de Suzuka, renommée à juste titre « En route vers les 8H de Suzuka ».

Enfin ce n’est pas ma première fois que la Suzuki Yoshimura vient défier le premier constructeur nippon sur ses terres (Le circuit de Suzuka appartient à Honda), car le premier pilote à ouvrir une brèche dans l’hégémonie Honda a été Yukio Kagayama en 2007.

Depuis ce pilote Japonais bénéficie d’une véritable aura de « star » au Japon !

Mais la relève est déjà, là car c’est bien Daisaku Sakai qui a porté l’estocade à Honda dans la 3e partie de la superpole. C’est déjà lui, qui associé à Nobuatsu Aoki, a remporté les 8H de Suzuka en 2009.

Cette épreuve comptant pour le championnat Mondial d’endurance, trois teams permanents en EWC ont fait le déplacement.

La Yamaha N°1 du Yart termine 8e lors de la 3e superpole : Gwen Giabbani ayant chuté dans son dernier tour, sous l’effet de la pression ? La Yamaha N°94 avec Damian Cudlin (un transfuge de Phase One), Kenny Foray et David Checa prend une honorable 14e place à 4’’473 de la pole. La Yamaha portant les couleurs de l’importateur français a été une fois de plus victime de « problèmes de surchauffe ( ?) ». C’est un problème récurrent au sein de ce team français qui leur a été préjudiciable, notamment lors des 24H du Mans et au Bol d’Or 2008.

Enfin la Kawasaki Bolliger N°8 s’élancera elle, de la 22e place sur la grille de départ. Pour l’instant la machine verte de Hans Peter Bolliger est toujours en tête du classement scratch, notamment après Albacete.

Après ces 8H de Suzuka, il faudra suivre de près la carrière en endurance de Daisaku Sakai, qui était déjà 4e pilote au sein du SERT aux 24H du Mans 2010.

Sera-t-il le digne remplaçant de Keiichi Kitagawa ?

test1528

Attachments

  • stdClass Object
    (
        [id] => 11227
        [fields] => stdClass Object
            (
                [title] => SUZ10_ProvStartingGrid.pdf
                [caption] => 
            )
    
        [post_id] => 1528
    )
    
- La grille de départ des 8H de Suzuka 2010.
 Voir et revoir le reportage exclusif sur les ateliers du SERT au Mans, grâce aux envoyés spéciaux de cybermotard.