GP des USA MX2 : Jessy Nelson fait le job, Tim Gajser termine le sien

Jessy Nelson a fait régner la loi des pilotes locaux sur le GP MX2 des USA qui s’est tenu à Glen Helen, le 20 septembre 2015. Tim Gajser (portrait) a, lui, assuré l’essentiel en devenant Champion du Monde de la cylindrée.

On imaginait un final un peu plus emballant entre Tim Gajser (Honda Gariboldi) et Pauls Jonass (Red Bull KTM) pour la désignation du successeur de Jordi Tixier en tant que Champion du Monde MX2. Il faut croire que la chute de Jonass au Mexique aura laissé des traces plus profondes

GP du Mexique MX2 : Thomas Covington évite les chutes et gagne

Thomas Covington (Kawasaki, ici en action) est sorti victorieux du GP du Mexique, couru à León, le 13 septembre 2015, et marqué par les chutes de Tim Gajser (Honda) et Pauls Jonass (KTM). Benoît Paturel (Yamaha) accède à son premier podium mondial.

Qui aurait parié un euro sur une victoire de Thomas Covington au GP du Mexique ? Je l’avoue, certainement pas votre serviteur ! Victoire surprise mais victoire méritée Habitué à alterner, depuis ses débuts en 2014, mauvais, bon et, désormais, très bon (4e/1er), le jeune Américain de 19 ans s’est montré le

GP MX2 des Pays-Bas : coup double pour Tim Gajser

En remportant le GP des Pays-Bas à Assen, le 30 août 2015, et en profitant du faux-pas de Pauls Jonass, Tim Gajser (portrait) se porte en tête du championnat du Monde MX2.

Après que Pauls Jonass et Tim Gajser se soient quittés sur un statu quo, au soir de Mantova, l’officiel Red Bull KTM est le premier à fauter dans l’emballage final. Non pas que le Letton se soit effondré, qu’il ait craqué mentalement. Mais une simple chute au second départ du Grand

GP de Lombardie : Romain Febvre (MX1) et Max Anstie (MX2) en patron

Auteurs d’un doublé à Mantova, le 23 août, Romain Febvre (Yamaha), en MX1, et Max Anstie (Kawasaki n°99), en MX2, ont remporté le GP de Lombardie. Le Français en a profité pour accentuer son avance au championnat tandis que Pauls Jonass (KTM n°41) se maintient en tête du MX2 sous la menace directe de Tim Gajser (Honda n°243).

Max Anstie et Romain Febvre ont conforté leur statut actuel de meilleur performer dans leur cylindrée respective en sortant invaincus des manches officielles du GP de Lombardie. Ils ont amélioré, par la même occasion, leur situation dans leur championnat. Romain Febvre un peu plus près des étoiles A l’image de ce qu’il

GP de Lommel : doublé britannique avec Anstie (MX2) et Simpson (MXGP)

La Grande-Bretagne à l’honneur au GP de Belgique couru à Lommel, le 2 août 2015, avec les succès de Max Anstie (Kawasaki) en MX2 et Shaun Simpson (KTM n°24) en MXGP.

Des sujets de sa Royale Majesté s’imposant le même jour depuis l’avènement des Grands Prix uniques en 2001, cela ne s’était encore jamais produit. Max Anstie en MX2 et Shaun Simpson en MXGP y sont parvenus dans le redoutable et redouté sable de Lommel. Pas vraiment une surprise aux vues

GP de République tchèque MX2 : Valentin Guillod se relance

Avec la victoire de Valentin Guillod (n°92) à Loket, le 26 juillet 2015, pour le GP de République tchèque MX2, et Jeffrey Herlings définitivement écarté des débats, le suspense pour le titre mondial renaît.

Ca y est ! Cette fois, c’est la bonne ! Après avoir, vainement, tenté de se mettre en arrêt maladie avec quelques bobos (du style « fracture »), Jeffrey Herlings va enfin pouvoir bénéficier de longues vacances estivales…Voire très longues. Et avec la complicité d’un ancien collègue de bureau, qui

GP de Lettonie MX2 : cavalier seul de Max Anstie

Max Anstie (Kawasaki n°99) renoue avec la victoire, en Mondial MX2, en claquant un imparable doublé au GP de Lettonie, couru à Kegums, le 12 juillet 2015. Chez lui, Pauls Jonass sauve l’honneur de KTM en l’absence de Jeffrey Herlings.

Jeffrey Herlings forfait pour le GP de Lettonie, suite à sa blessure à l’auriculaire en Suède, on pouvait s’attendre à ce que Gajser et Guillod se rapprochent fortement du leader au détour de leur propre affrontement. Scénario inattendu En définitive, on s’est un peu ennuyé lors de cette épreuve et Herlings (Red

GP de Suède MX2 : Gajser gagne, Herlings se blesse…encore

Nouvelle victoire pour Tim Gajser (Honda n°243) à l’occasion du GP de Suède, couru le 5 juillet, à Uddevalla. Nouvelle blessure pour Jeffrey Herlings (KTM).

Décidément, l’histoire bégaye en Mondial MX2, ces derniers temps. Tim Gajser s’est de nouveau imposé au GP de Suède en profitant, notamment, des énièmes malheurs de Jeffrey Herlings. Oui, oui, Jeffrey Herlings. Celui-là même qui, deux semaines avant Uddevalla, s’est fracturé la clavicule à Teutschenthal. Plaque posée sur l’os, le

GP d’Allemagne MX2 : Tim Gajser sur sa lancée italienne

Jeffrey Herlings (KTM), une nouvelle fois blessé, a notamment laissé le champ libre à Tim Gajser (Honda n°243) pour remporter le GP d’Allemagne, à Teutschenthal, le 21 juin 2015.

Sale temps pour les porteurs de la plaque rouge en Allemagne ! A l’instar de Max Nagl en MXGP, Jeffrey Herlings (Red Bull KTM) s’est blessé et ce, dès les premiers mètres de la course MX2 inaugurale. Tout seul, comme un grand ! Le Hollandais a très mal abordé un

GP d’Italie MX2 : L’air italien réussit bien à Tim Gajser

Deuxième victoire de la saison dans l’escarcelle de Tim Gajser (Honda n°243), pour la seconde épreuve disputée en Italie, à Maggiora, le 14 juin 2015. Jeffrey Herlings (KTM) termine deuxième du GP et accentue son avance au championnat, profitant des déconvenues de Valentin Guillod (Yamaha).

Que flotte-t-il dans l’air pour que Tim Gajser réussisse si bien chez nos voisins transalpins ? A priori, rien de particulier… Ça se saurait ! Non, le calendrier est ainsi fait, qu’après une période de déboires, le Slovène retrouve son allant depuis deux épreuves. Il se trouve surtout, qu’avec deux bonnes

GP de France MX2 : Jeffrey Herlings s’est fait violence

Jeffrey Herlings (n°84) a remis la main sur la catégorie MX2 en réalisant le doublé lors du GP de France, le 31 mai 2015, à Villars sous Ecot (25).

Pour Autant, l’officiel Red Bull KTM n’a pas écrasé la concurrence comme il le faisait si bien auparavant. Le Batave y est même allé de ses petites fautes, habituelles désormais, et n’a pas été épargné par la mécanique non plus.

Pas plus de chance pour le phénomène des deux derniers rendez-vous, Valentin Guillod. Impressionnant encore une fois, une chute au début de la manche 2 est venue anéantir ses ambitions bien réelles dans une épreuve courue à quelques encablures de sa Suisse natale.

Quoi qu’il en soit, nous avons pu observer que le pilote Yamaha Standing Construct est le seul, actuellement, à pouvoir rivaliser avec Herlings. Au prix d’une attaque à outrance, il faut l’admettre également.

Tim Gajser (Honda Gariboldi) a, pour sa part, su suivre la KTM officielle, à son tour, mais sans jamais pouvoir le déborder franchement. A-t-il vraiment tout tenté pour cela ?

Pas sûr. Lui qui est en manque flagrant de points avec trois manches non disputées pour raison médical et GP d’Europe marqué par un vol plané monumental. La deuxième place du GP français est déjà une victoire en soit.

Encore très régulier, Jordi Tixier enchaîne les podiums d’épreuve (cinquième consécutif) depuis sa suspension. Le pilote Monster Kawasaki Racing grimpe dans la hiérarchie du classement provisoire mais il manque toujours de vitesse pour rivaliser, toute une course durant, avec Herlings ou Guillod.

Outre Tixier, côté tricolore, Maxime Desprey nous a donné l’espoir de bien figurer suite à sa belle manche qualificative mais le Bourguignon n’a pas concrétisé. Tout au moins, le pilote Monster Kawasaki Bud Racing nous a démontré que sa nette domination sur le championnat hexagonal n’est pas usurpée.

Disputés en parallèle des catégories MX2 et MXGP, le championnat du Monde féminin et le Championnat d’Europe 125 cm3 faisaient également étape en Franche-Comté.

L’affrontement entre Livia Lancelot et Chiara Fontanesi a encore tenu le haut de l’affiche même si la Française a connu un week-end compliqué et laissé la vedette à sa rivale.

Sur la scène européenne, les Juniors de l’usine KTM sont venus à bout de Maxime Renaux (Yamaha Kemea).

GP de Grande-Bretagne MX2 : Valentin Guillod bisse

Nouvelle victoire de Valentin Guillod (Yamaha n°92), à égalité de points avec Jeffrey Herlings (KTM), lors du GP de Grande-Bretagne, le 24 mai 2015. Sur le circuit de Matterley Basin, Jordi Tixier (Kawasaki) accroche encore la 3e place.

Après le Grand Prix d’Espagne, Valentin Guillod poursuit sur sa lancée. A Matterley Basin, dans le Comté de Hampshire, l’officiel Yamaha enlève sa deuxième épreuve d’affilée. Certes, à égalité de points avec Jeffrey Herlings, mais de manière tout à fait logique aux vues de ses prestations tout au long du

GP d’Espagne MX2 : Valentin Guillod à la fête

Valentin Guillod (Yamaha n°92) ouvre son palmarès mondial à l’occasion du GP d’Espagne MX2 disputé à Talavera de la Reina, le 10 mai 2015. A la faute, Jeffrey Herlings (KTM) échoue au deuxième rang devant Jordi Tixier (Kawasaki).

« Comme Valentin Guillod, venez rouler en Championnat de France Elite et vous brillerez en Mondial dans la foulée ! ». Voilà un argument qui aurait du poids pour attirer quelques pilotes de GP. Hélas, cela n'est pas si simple ! Il est pourtant des coïncidences amusantes... et profitant particulièrement

GP d’Europe MX2 : Jeffrey Herlings reprend sa marche en avant

Sans surprise, Jeffrey Herlings (KTM n°84) a remporté, le 26 avril 2015, l’épreuve de Valkenswaard, théâtre hollandais du GP d’Europe MX2. Deuxième, Jordi Tixier (Kawasaki) s’est invité à la fête devant Aleksandr Tonkov (Husqvarna).

Comment pouvait-il en être autrement ? Il fallait bien se douter que Jeffrey Herlings ne continuerait pas à laisser la vedette encore très longtemps. Au grand dam de ses adversaires, l’officiel Red Bull KTM a remis les choses en bon ordre (1er/1er). D’autant plus, dans son jardin qu’est Valkenswaard. Le Batave

GP du Trentin MX2 : Tim Gajser entre dans la cour des Grands

Première victoire mondiale pour Tim Gajser (Honda n°243) à l’occasion du GP MX2 du Trentin, disputé le 19 avril 2015, à Pietramurata. A égalité de points avec le lauréat du jour, Jeffrey Herlings (KTM) doit se contenter de la 2e place devant Jordi Tixier (Kawasaki), de retour par la grande porte.

Après avoir offert le Grand Prix de Patagonie à Dylan Ferrandis, Jeffrey Herlings (Red Bull KTM) a, de nouveau, fait preuve d’un immense altruisme dans les Dolomites. Facile vainqueur de la 1ère manche, mais plutôt mal inspiré dans la suivante (2e avec départ calamiteux et chute dans le dernier tour),