Tourist Trophy 2015 : Un plateau de rêve en supersport

-

Pour la 3e année consécutive le plateau du supersport, du Tourist Trophy, a reçu le plus grand nombre d’engagements que toutes les autres catégories.

Il y a eu 110 de demandes d’engagements dans la catégorie supersport lors des courses du Tourist Trophy 2015. Mais seuls 97 ont été retenues. Ensuite tout va se jouer lors des essais qualificatifs, car il n’y aura en définitive que 78 candidats admis au départ des deux manches du supersport. Ce qui est logique quand on pense que le supersport se déroule sur 4 tours et que les plus rapides roulent en 1H12 et les pilotes de fond de classement en 1H22 ! On imagine le casse tête des organisateurs s’il avait fallu accepter les 110 pilotes sur la « piste ».

Le premier pilote a être retenu est sans conteste, Michaël Dunlop (N°3) qui sera l’homme à battre. Le neveu de Joey Dunlop ( alias : King of the road) possède 4 victoires dans la catégorie (2009, 2012, 2013 et 2014). Il sera engagé sous ses propres couleurs (MD Racing) avec le N°3. Etant donné qu’il a signé pour rouler chez Yamaha Milwaukee en superbike et au Senior.

Il serait alors logique que le pilote Nord Irlandais bénéficie d’une Yamaha. D’autant que sa première victoire en supersport a été remporté sur une Yamaha privée. C’était en 2009. Mais avec l’enfant terrible du TT il faut s’attendre à tout !

Michael Dunlop devra se méfier de la paire Bruce Anstey (N°5) et Cameron Donald (N°11), qui rouleront sous les couleurs de Padgetts Honda. On se rappelle le [duel qui avait opposé les deux hommes en 2012-> http://www.cybermotard.com/Bruce-Anstey-s-adjuge-la-1ere-manche-supersport-au-Tourist-Trophy-2012,2532.html
]
, et qui s’était soldé par la victoire du Neo Zelandais Bruce Anstey de 77 centièmes devant l’Australien Cameron Donald en supersport !

Les autres pilotes Honda seront John Mc Guiness (N°1) et Conor Cummins (N°4) sous les couleurs de Jackson racing. Idem pour Keith Amor, qui portera le N°12. Le pilote écossais a déjà 4 podiums de la catégorie dans son escarcelle. A noter qu’il est l’un des rares à rouler pour deux marques bien distinctes : BMW en superbike of course et Honda.

Les Yamaha vont avoir pour défendre leurs couleurs, deux pointures que sont Dean Harrison (N°2) et Gary Johnson. On se rappelle que ce dernier avait fait triompher ( le mot est juste) les couleurs du constructeur anglais en 2014

En 2015, les trajectoires du team Smiths Racing et Gary Johnson ont divergé, tellement les prétentions financières du pilote ont été importantes.

D’ailleurs le team alignera David Johnson avec une Triumph avec la plaque N°16 . Il aura comme co-équipier Guy Martin.

Mais il faut savoir qu’il y a près de 25 pilotes à pouvoir intégrer le Top 15 dans la catégorie supersport ! Va y avoir du spectacle !

test3682