Tourist Trophy 2017 : le match annoncé entre Dunlop et Hutchinson.

-

Les dates du Tourist Trophy 2017, à peine annoncées, il va s’en dire qu’un événement majeur va s’y dérouler ce sera le match qui opposera Michael Dunlop à Ian Hutchinson. Mais le «  Bingley Bullet » a un léger avantage sur le pilote Nord Irlandais !

Le match qui va opposer les deux hommes en 2017, se déroulera sans aucun doute sur le même tempo que l’édition 2016.
C’est Ian Hutchinson, récemment passé chez BMW – Tyco, qui flirte le lundi 30 mai 2016, avec la « barrière » des 130 mp/h ( 208 km/h) suivi de près par Michael Dunlop.

Le mardi 1er Juin, le pilote Nord Irlandais réplique, toujours en superbike avec un 131.574 mp/h ( 210,51 km/h). Son adversaire du jour, Ian Hutchinson se rattrape en superstock avec la meilleure vitesse de 130.745 mp/h ( 209,19 km/h).

Michael Dunlop fait encore monter les enchères en signant, le jeudi 2 juin 2016, deux nouveaux record du tour en superbike et en superstock !

Enfin le « Bingley Bullet » clôt les essais qualificatifs, du vendredi 3 juin, avec une vitesse de 132.80 mp/h en superstock, soit 0,08 km/h plus vite que le chrono de Michael Dunlop en superbike !

Pensez à faire vos réservations de ferry pour 2017 asap

Au final c’est Ian Hutchinson qui sort gagnant de l’édition 2016, avec 3 victoires à son actif contre 2 pour Dunlop.

Le pilote du team Tyco-BMW remporte le supersport 1 et le superstock le lundi 6 juin et le supersport 2, le mercredi 8 juin 2016.

Michael Dunlop remporte les deux épreuves les plus prestigieuses du superbike, le samedi 4 juin et du Senior, le vendredi 10 juin 2016

En récapitulant les Trophées des deux hommes, Ian Hutchinson possède 14 victoires à son palmarès, tandis que Michael Dunlop n’en a que 13 !

Mais un incident illustre assez bien l’ambiance qui prévaut chez les deux hommes. Suite à une disqualification, un peu hasardeuse lors du supersport 1, Michael Dunlop s’est vu requalifié par la suite.

Aussitôt il en a profité pour accuser Ian Hutchinson n’avoir « manigancé cette entourloupe ». Alors qu’il s’agissait d’une sombre histoire d’arbres à cames autorisé il y a deux ans, mais plus en 2016 !

Michael Dunlop serait-il un mauvais perdant ?

Il n’y aura qu’un trait d’union entre les deux hommes : ils seront tous les deux sur des BMW !

test4266