Un film consacré au team 18 en championnat mondial d’endurance

-

Un documentaire de 52mn est consacré au team des sapeurs pompiers engagés en endurance. Ce dernier sera diffusé sur la…

Un documentaire de 52mn est consacré au team des sapeurs pompiers engagés en endurance. Ce dernier sera diffusé sur la chaîne cablée « Motors TV » le mercredi 27 février 2008 à 21H, le vendredi 29 février à 12H50 et 23H50, le lundi 3 mars à 12:50 , le mardi 4 mars à 18:05
et enfin le samedi 8 mars à 09:00.

Ce documentaire, signé de Julie Clavier, retrace les 7 jours qui ont marqué l’aventure des sapeurs pompiers lors de la finale du championnat mondial d’endurance 2007 sur le circuit de Losail au Qatar.

« Nous avons été mis en contact grâce à Philippe Clavier, le papa de Julie qui est installé au Qatar depuis 20 ans, et qui a proposé à sa fille de suivre le team durant une semaine » explique Olivier Guionnet le porte parole des soldats du feu.

Bien entendu la course d’endurance tient une place importante dans ce reportage, mais il y a aussi toute l’aventure humaine de 13 passionnés de moto qui vont découvrir le Qatar et la société Qatari. « A l’accueil du circuit, même les vigiles ont le sourire ! » souligne Olivier.

« La remise des prix est aussi une cérémonie impressionnante » continue-t-il « Elle se passe dans un Hôtel de grand luxe. Evidemment les Qataris ont les moyens ».

Il y a dans ce doc la confrontation de deux modes de vie aux antipodes « Autant en France on essaye de faire des économie d’énergie autant là bas l’insouciance règne. Il est pas étonnant de voir des clims fonctionner à fond les ballons, avec la porte du stand grande ouverte, par exemple ». Le coût de l’essence a lui aussi marqué les esprits « Pour 10 € tu as 100 litres d’essence ! »

Enfin les soldats du feu ne se sont pas cantonnés au circuit, mais sont allés à la rencontre de leurs collègues du Golf Persique dans leurs casernes « Les officiers sont Qatari, et le pompier de base vient du Maroc ! »

Enfin une ballade a forcément été organisée dans le désert pour nos amis « Un souvenir inoubliable » conclut Olivier.

test28580